Aller au contenu principal
Auteurs
Nathalie Moreau, Alliance pour la protection des infrastructures souterraines du Québec
Nathalie de Marcellis-Warin, Cirano

INFRA 2013

19e édition
2 au 4 décembre 2013
Centre des congrès, Québec

Conférencières: Nathalie Moreau, Alliance pour la protection des infrastructures souterraines du Québec et Nathalie de Marcellis-Warin, Cirano

L’APISQ ainsi que d’autres partenaires ont mandaté le Cirano pour conduire un projet de recherche visant à fournir une typologie exhaustive ainsi qu’une évaluation de l’ensemble des coûts indirects associés aux bris causés aux infrastructures souterraines.

Au Québec, en 2012, on recense pas moins de 5 bris d’infrastructure souterraine par jour. Ce bilan est assez inquiétant d’autant plus qu’il est sous-estimé du fait du manque beaucoup de données, puisque la déclaration est faite de façon volontaire et que de nombreux propriétaires d’infrastructures ne participent pas au programme de recensement des bris mis en place par l’Alliance pour la Protection des Infrastructures Souterraines au Québec (APISQ).

Or, si les coûts de réparation d’un réseau sont relativement faciles à identifier et à imputer à un événement, les coûts sociaux et environnementaux sont quant à eux difficilement quantifiables. Les coûts liés à un bris sur un équipement ou un réseau sont comme un iceberg…ce qu’on voit est nettement moins important que ce qui est caché.

L'objectif du projet de recherche du Cirano a été de fournir une typologie ainsi qu'une évaluation de l'ensemble de ces coûts indirects.

Documents

Documents
INFRA2013_E2-1_NathalieMOREAU_NathaliedeMARCELLIS-WARIN
Accessible à tous
2024 © CERIU | Plan de site