Aller au contenu principal

Les membres de l'Ordre des urbanistes du Québec (OUQ) et de l'Association des ingénieurs municipaux du Québec (AIMQ) ont 25 % de rabais sur tous les cours de formation du CERIU. Si vous êtes intéressé, veuillez contacter karima.mellah@ceriu.qc.ca

Description

Cette formation de deux jours vise à fournir aux ingénieurs, concepteurs et gestionnaires de réseaux d’eau potable et d’eaux usées les outils nécessaires pour comprendre les données d’auscultation, poser un diagnostic et identifier la technique de réhabilitation pertinente. La première journée consistera à connaitre les techniques d’auscultation les plus utilisées au Québec, à identifier les défectuosités et à analyser les facteurs environnementaux pouvant influencer l’état des conduites d’eau potable et d’égouts en tenant compte de la nature des matériaux qui les composent. Cette première étape permettra de poser un diagnostic et de choisir la meilleure technique d’intervention. En conclusion de cette première journée, les formatrices feront une introduction des techniques de chemisage et de tubage et en fourniront une brève description.
La deuxième journée de formation sera consacrée à la conception des conduites de réhabilitation par chemisage et par tubage, aux éléments de contrôle de qualité lors de l’exécution des travaux au chantier ainsi qu’aux anomalies et défauts qu’il est possible de rencontrer sur les revêtements. Les normes applicables, les efforts auxquels sont soumises les conduites et les équations de calcul des épaisseurs de revêtement pour les conduites circulaires (ASTM F1216) et ovoïdes (WRc) seront présentés en détail. Les participants seront invités à effectuer un exercice de conception d’une conduite de chemisage et une étude de cas d’un projet de tubage réalisé au Québec leur sera présentée.  

Clientèle visée

  • Ingénieurs municipaux
  • Concepteurs et intervenants techniques œuvrant dans la réhabilitation des conduites d'égouts et d’eau potable
  • Gestionnaires.

Objectifs spécifiques

À la suite de cette formation, les participants seront en mesure de :

  • Connaitre les techniques d’auscultation les plus utilisées au Québec
  • Identifier et d’évaluer les principaux défauts rencontrés dans les conduites d’égout
  • Identifier les principaux indicateurs pouvant influencer l’état des conduites d’eau potable
  • Poser un diagnostic de l’état des conduites analysées et d’identifier la technique de réhabilitation pertinente
  • Décrire et comprendre les étapes d’un chemisage structural et du tubage d’une conduite d’eau potable ou d’égout
  • Concevoir une conduite de réhabilitation par chemisage ou par tubage
  • Connaitre les normes applicables et de rédiger un devis
  • Recommander les mesures de contrôle de qualité à mettre en place pour valider la performance des travaux exécutés

Contenu

  • Introduction et techniques d’auscultation
  • Déficiences et facteurs d’influence sur l’état d’une conduite
  • Diagnostic des conduites
  • Techniques d’intervention par chemisage et par tubage
  • Normes et devis types
  • Conception de conduite de réhabilitation par chemisage et par tubage
  • Anomalies et défectuosités des revêtements
  • Suivi au chantier et contrôle de qualité
  • Exercice et étude de cas

Formateur(s)

Marie-Élaine Desbiens, ing.

Diplômée en génie civil de l’École Polytechnique de Montréal, Marie‐Élaine Desbiens possède plus de 25 années d’expérience dans le domaine des infrastructures urbaines. Au cours des 20 dernières années, elle a développé un intérêt et une expertise particulière dans le domaine de la réhabilitation des infrastructures souterraines et des nouvelles technologies d’auscultation et de réhabilitation. Impliquée depuis le tout début des activités du CERIU, elle en a été la directrice générale de 1995 à 1997 et fut nommée ambassadrice du Centre en 2009. De 2006 à 2014, Marie‐Élaine Desbiens a fait partie de l’équipe de réhabilitation et gestion des actifs de CIMA+ à Montréal. Elle y a supervisé et participé activement à la réalisation de plusieurs études, dont la stratégie d’auscultation et les bilans d’état global des réseaux d’eau et des actifs de voirie, inclus au plan d’intervention des réseaux d’eau et de voirie de la Ville de Montréal. Depuis la fin janvier 2014, elle est responsable de la promotion technique de la Borne de raccordement commune et de ses applications dérivées chez MCM Intégration. Elle est aussi chargée de cours à la maîtrise en gestion des infrastructures à l’École de technologie supérieure.

Souad Sellami, ing., M. ing.

Diplômée en génie civil, Souad Sellami a une expérience de 10 ans en conception d’égout et d’aqueduc et elle a enseigné au département de génie civil à l’Université de Guelma en Algérie. Madame Sellami a travaillé chez Cima+ pendant 5 ans où elle a acquis une expertise en matière d’analyse et de recommandations en réhabilitation des conduites d’égoust. Elle est coauteure du guide « Réhabilitation de conduites d’égout par chemisage » réalisé par Cima+. C’est un document, utilisé comme référence par la Ville de Montréal pour orienter ses ingénieurs de conception et de suivi sur chantier dans leurs projets de réhabilitation. Depuis 2012, Souad Sellami est titulaire d’une maîtrise en Génie de la construction de l’École de technologie supérieure de Montréal, option Conception et réhabilitation des infrastructures. Et depuis 2013, elle travaille à la Ville de Montréal où elle apporte un soutien technique en matière d’analyse et de recommandation dans les projets de réhabilitation des conduites d’égout de la ville.

Philippe Fischer

Titulaire d’une licence de sciences, Philippe Fischer occupe des postes de responsabilité dans le domaine de l’eau depuis plus de 25 ans. Après 10 années en bureau d’ingénierie, il a développé son expérience de gestionnaire de réseaux en tant que responsable des travaux d’aqueduc et d’égout dans une agglomération de 500 000 habitants.Ceci lui a également permis de se spécialiser dans les grands projets structurants et les travaux sans tranchées. Au Québec depuis 2008, il a œuvré au sein d’un bureau d’ingénierie jusqu’en 2012, lorsqu’il a décidé de relever le défi du développement du groupe HOBAS au Canada, en tant que vice-président développement en stratégie. Phililppe Fischer est aussi membre du Réseau d’experts du CERIU pour répondre aux questions techniques liées aux infrastructures municipales et les travaux sans tranchée.




Politique d'annulation

  • Toute annulation doit être signifiée par courriel à karima.mellah@ceriu.qc.ca ou par télécopieur au 514 848-7031.
  • Si l'annulation est reçue 10 jours ouvrables ou plus avant la date de l'événement, 10 % des frais d'inscription seront exigés.
  • Si l'annulation est reçue entre 7 et 9 jours ouvrables avant la date de l'événement, 50 % des frais d'inscription seront exigés.
  • Si l'annulation est reçue moins de 7 jours ouvrables avant la date de l'événement ou si un participant ne se présente pas à l'événement, 100 % des frais d'inscription seront exigés.

Toutefois, la substitution de participant est acceptée sans frais, mais elle doit nous être confirmée le plus rapidement possible.

Le CERIU se réserve le droit d'annuler une activité de formation si le nombre de participants n'atteint pas le minimum requis.

Politique de report

Si le report d'une formation est demandé par un participant avant la formation et que le report est accepté par le CERIU, la personne doit suivre le cours dans l'année qui suit sous réserve que le cours soit à nouveau offert.

Des frais de report de 75 $ seront appliqués et le montant de l'inscription sera conservé par le CERIU.

Le CERIU se réserve le droit de reporter une activité de formation si le nombre de participants n'atteint pas le minimum requis.

Admissibilité

SOFEDUC

Le programme de formation est accrédité par la Société de formation et d'éducation continue (SOFEDUC). Cette accréditation permet d'émettre des unités d'éducation continue (UEC). Une UEC représente 10 heures de participation à une activité de formation structurée.

Les formations sont admissibles à la Loi favorisant le développement et la reconnaissance des compétences de la main-d'œuvre.

Conformément au Règlement sur la formation continue obligatoire des ingénieurs, les formations permettent aux ingénieurs de mettre à jour, de développer et d'approfondir leurs compétences. 

2018 © CERIU | Plan de site
Site Web conçu par Kiwad