Aller au contenu principal
2018-08-20

Congrès INFRA 2018

19 au 21 novembre

Biographie du conférencier

La photogrammétrie permet, notamment, la réalisation des cartes topographiques modernes en prenant comme source des photographies aériennes. La Ville de Montréal utilise depuis peu la photogrammétrie à haute résolution pour fournir un outil supplémentaire permettant de devancer les étapes d’analyses pour les travaux de reconstruction (voirie et d’infrastructure). Les avantages et les limites de cette nouvelle approche sont présentés, son accessibilité avant que les levés d’arpentage traditionnels ne soient disponibles. La nomenclature du ministère de Transport Québec (MTQ) est utilisée et adaptée aux besoins urbains de la Ville. Au final, une carte topographique 3D est produite à l’échelle 1 : 500. Un gain en temps, en argent et en performance pour l’organisation.

Résumé de conférence

Simon Gignac, g., est membre de l’OAGQ comme géomètre spécialisé en cartographie et en photogrammétrie depuis 2016. Il a acquis une solide expérience comme technologue ayant travaillé, entre autres, en Suisse et en Colombie-Britannique. Depuis sept ans, il est à l’emploi de la Division de la géomatique de la Ville de Montréal où il agit comme spécialiste de la cartographie topographique, de la maquette de base numérique et des applications de la photogrammétrie. 

Documents

2019 © CERIU | Plan de site
Site Web conçu par Kiwad