Aller au contenu principal
Développement d'une formation sur les joints bitumineux

Nouveau projet


1

Chargé de projet

Michel Vaillancourt

2

Objectifs

  • Comparer les différentes façons de faire un joint entre un enrobé froid et un nouvel enrobé.
  • Démontrer la qualité des joints avec produit adhésif à base de bitume modifié par ajout de polymères.
  • Comparer le coût de la bande bitumineuse et celui du liant d’accrochage (selon différents scénarios : tranchée de faible superficie, tranchée avec superficie importante, etc.).
  • Faire connaître cette façon de sceller un joint entre deux types de pavage aux principaux intervenants du secteur des infrastructures du Québec.
  • Avoir une liste des types de produits disponibles.
  • Avoir une liste des fournisseurs disponibles pour le Québec.
  • Démontrer par des exemples concrets la façon de poser ces produits pour en obtenir le maximum de résultats incluant le contrôle qualité.

3

Description

Plusieurs dégradations du revêtement de nos routes proviennent d’une mauvaise exécution des joints lors de travaux d’excavation de chaussée. La défaillance d’un joint s’observe par l’apparition de fissures avec pénétration de l’eau dans la fondation, ainsi que par l’arrachement et la dégradation du revêtement. Ces phénomènes réduisent la durée de vie du revêtement et demandent une intervention de réfection. L’exécution des joints longitudinaux et transversaux est une phase essentielle de la mise en œuvre des enrobés.

Pour assurer une meilleure adhérence du nouvel enrobé à chaud avec celui existant et sceller les joints de la coupe, une bande bitumineuse peut être appliquée au niveau de l’enrobé existant avant de mettre en place la dernière couche d’enrobé de la coupe. Les bandes bitumineuses sont généralement composées d’un bitume modifié avec des polymères, pour améliorer le comportement élastique du matériau. Si une coupe est réalisée dans une chaussée récente (cinq ans et moins) ou dans une chaussée dont le revêtement est en très bon état, la bande bitumineuse devrait être appliquée.

Cette technique est peu connue de l’industrie et donc peu utilisée.  Le CERIU développe une formation pour démystifier ce produit recommandé par tous les spécialistes de l’industrie du bitume, s’assurer qu’il y a une compétition de production de ce produit et  que les différents joueurs des travaux d’infrastructures au Québec auront accès à une formation théorique et technique qui permettra de s’assurer que les produits adhésifs à base de bitume modifié par ajout de polymères seront posés d’une façon optimale.

4

Livrable(s)

- Rapport incluant le cahier de formation (PPT)

- Webinaire

5

Échéancier

Décembre 2018

6

Information supplémentaire

Questions sur le projet : Salamatou Modieli A.  au 514 848-9885 poste 236 ou par courriel à salamatou.modieli@ceriu.qc.ca

Publicité
2018 © CERIU | Plan de site
Site Web conçu par Kiwad