Aller au contenu principal
2018-08-20
Auteurs
Ghfran Al Chami, Ville de Montréal
Richard Gagné, Université de Sherbrooke

Congrès INFRA 2018

19 au 21 novembre

Biographie des conférenciers

Ghfran AL Chami est ingénieur en structure qui travaille actuellement à la section de la recherche et du développement (R&D) de la Division de l’Expertise et du Soutien Technique (DEST) à la ville de Montréal. Il est impliqué activement dans le transfert technologique et la recherche appliquée dans les nouveaux matériaux cimentaires. Il est responsable de suivre et monitoring des bétons spéciaux dans les structures. Il a mené un programme d’essais en laboratoire et en chantier sur des systèmes structuraux pour définir le design normalisé des fosses d’arbre agrandies à la ville de Montréal. Il participe également à la mise à jour des devis matériaux de la (DEST) et au soutien technique auprès des équipes de conception et réalisation de la Ville.
Ingénieur de recherche, il a joint la section (RD) de la Division de l’Expertise et du Soutien Technique (DEST) en 2015
PhD de l’Université de Sherbrooke, spécialisé au renforcement externe des éléments en béton avec de matériaux composites PRF.

Richard Gagné est professeur titulaire au département de génie civil de l’Université de Sherbrooke. Il est codirecteur du Centre de recherche sur les infrastructures en béton (CRIB). Il a obtenu une maîtrise et un doctorat en génie civil de l’Université Laval à Québec. C’est un spécialiste de la durabilité et de la réparation des structures en béton. Parmi ses principaux thèmes de recherche, on retrouve : le développement de bétons autocicatrisants, l’utilisation de la biocicatrisation pour la réparation des fissures, le développement de méthodes de contrôle de la fissuration et des retraits des bétons, les bétons compactés au rouleau (BCR) et la réparation des structures en béton armé. Depuis 2014, il est fellow de la Société canadienne de génie civil.

Résumé de conférence

Béton avec agent expansif à la ville de Montréal Cette présentation traite de l’historique de l’utilisation de l’agent expansif et de projets réalisés à la ville de Montréal avec des bétons contenant un agent expansif. Ces bétons ont été introduits suite à la participation de la ville de Montréal aux recherches menées à l’Université de Laval et l’Université de Sherbrooke. Plusieurs reconstructions de pavage en pierres naturelles dans le secteur de vieux Montréal ont été réalisées depuis les années 2011. La première application de cette technique remonte à l’année 2005 avec la construction d’une chape de béton au tablier du passage inférieur Girouard. Par la suite, ce type de béton fut utilisé pour plusieurs projets à la Ville de Montréal, notamment, le projet des abords du Musée des Beaux Arts de Montréal et le réaménagement de la Place d’Armes en 2011, la patinoire réfrigérée de l’arrondissement Côte-des-Neiges- Notre-Dame-de-Grâce (CDN-NDG) en 2012, la reconstruction des rues Bonsecours et Bonneau en 2015, et la reconstruction de la rue St-Paul en 2016 ET 2018. L’objectif visé avec cette approche est de minimiser le nombre de joints dans les dalles de béton et d’éviter la fissuration des éléments construits en condition de retrait empêché.

Documents

Documents
Béton avec agent expansif à la ville de Montréal
Accessible aux membres du CERIU
Accessible à l'achat

Acheter cette publication

Prix : 30 CAD
Prix membre : 0 CAD

Ajouter au panier
Publicité
2019 © CERIU | Plan de site
Site Web conçu par Kiwad