Aller au contenu principal

Jean-Pierre Villeneuve

Lire le texte de Jean-Pierre Villeneuve lors de sa nomination

5e gouverneur du CERIU, le CERIU le reconnaît pour sa disponibilité et l’ensemble de sa contribution au développement du CERIU, depuis près de 15 ans.  Connu pour son sens critique et son franc-parler, Jean-Pierre Villeneuve a pu apporter, grâce à son expérience,  une contribution significative aux débats de nombreuses réunions du CERIU. Digne représentant de l’INRS au sein du CERIU, il n’a pas ménagé ses efforts pour que son institution participe aux activités du CERIU et contribue annuellement au financement du Congrès INFRA. Il a été membre du conseil d’administration à titre de vice-président institutionnel et membre du comité exécutif, il a participé à de nombreuses réunions durant une période difficile où le CERIU a dû se remettre en question et voir à faire un meilleur suivi de ses activités et de ses ressources financières. Il a également participé à plusieurs démarches auprès du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire pour supporter les demandes financières du CERIU et défendre sa mission.

Alain Soucy

Partenaire de la première heure et depuis toujours présent, Alain Soucy s’est impliqué de façon soutenue et assidue depuis la création du CERIU. Animateur de la table ronde d’où a émané l’idée de la création du CERIU, à l’occasion du colloque de 1991 portant sur « La réhabilitation des infrastructures urbaines : un partenariat technologique ? », membre du conseil d’administration depuis toujours, il a aussi assuré la vice-présidence du comité exécutif pendant six ans.

Maître d’œuvre de la politique de recherche du Centre, il est l'interlocuteur privilégié entre le monde universitaire, celui de la recherche et de la formation, les instances gouvernementales et le CERIU. Il a permis la création d’un programme de recherche inédit, mariant municipalités, entreprises et centres de recherche, ayant généré 6,4 millions de dollars en recherche appliquée aux infrastructures municipales.

Homme de parole et ardent défenseur de la cause des infrastructures urbaines, il a porté avec vigueur et fermeté le dossier pour la reconnaissance du CERIU en tant que centre de liaison et transfert technologique par le Ministère de la recherche, de la science et de la technologie et a représenté le CERIU en nombreuses occasions et activités. Ce sont des milliers d’heures de bénévolat qu’il lui a assidûment consacré.

Mais au-delà de toutes ses actions, il a été et est encore un des guides du CERIU. Il a été de toutes ses démarches, de toutes ses luttes et aussi de tous ses succès. Il n’a cessé d’épauler et de soutenir le CERIU dans les moments les plus difficiles et a participé à presque toutes ses réussites. Il a surtout illuminé le Centre de sa lanterne, pour lui indiquer le bon chemin et la voie de la raison, quand les ardeurs l’emportaient sur la raison.

C’est pour cette remarquable contribution que le CERIU a décerné à cet homme honorable, sincère, et vraiment sympathique, le prix d’excellence « Ambassadeur du CERIU».

Claude F. Lefebvre, président fondateur

Ingénieur reconnu et véritable pionnier du CERIU, M. Lefebvre est l’un de ceux qui a défriché le terrain pour que l’organisation voie le jour. Président du conseil d’administration du CERIU de 1994 à 2002, il a été au cœur de toutes les grandes étapes franchies par le CERIU pour établir sa position de carrefour d’échange et d’expertise qu’on lui connaît aujourd’hui, travaillant à l’établissement de réseaux de partenariats et contribuant à sa croissance.

Son sens de l’initiative, ses bons conseils et surtout son ambition à faire du CERIU un partenaire incontournable de l’industrie a permis la réalisation de projets clés, encore importants aujourd’hui, dont la création des Classeurs du CERIU, de guides de bonne gestion, de programmes de recherche et une participation reconnue au Guide national pour des infrastructures durables. En reconnaissance de son appui constant pour la pérennité des infrastructures urbaines et pour ses qualités de visionnaire, le conseil d’administration du CERIU a nommé M. Lefebvre «Gouverneur» et lui a conféré le statut unique de Président fondateur du CERIU.

Serge Pourreaux

Initiateur et fondateur du CERIU, Serge Pourreaux a participé au comité exécutif pendant neuf ans, en plus d’occuper le poste de président-directeur général pendant quatre ans. Après avoir contribué à lui donner naissance, il a mis le CERIU sur la carte pour ensuite lui donner un deuxième souffle lors des années plus difficiles. À l’époque, comme nouvelle organisation, le CERIU avait tout à prouver.

Il a ainsi initié La démarche structurée et intégrée pour la réhabilitation de nos infrastructures urbaines qui a amené le ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire à apporter un soutien financier annuel pour le CERIU et ses activités. Ce soutien financier a grandement contribué à l’essor de l’organisation et à la réputation qu’on lui connaît aujourd’hui. M. Pourreaux a œuvré plusieurs années à la Ville de Montréal tant aux finances qu’à l’approvisionnement.

René Morency

Ingénieur chevronné, René Morency a activement encouragé et soutenu la création du CERIU. En tant qu’ingénieur en chef à la Ville de Montréal et directeur des travaux publics, il a entre autres créé le module Planification recherche et politiques à cette ville. Grâce à son esprit d’initiative, plusieurs protocoles d’entente de recherche et de collaboration ont été signés avec des universités, des centres de recherche et certains ministères et ce, toujours dans le but de faire évoluer la qualité des infrastructures urbaines.

M. Morency a également été sollicité en tant que conférencier et expert dans le domaine des travaux publics et des infrastructures urbaines lors de congrès nationaux et internationaux. Il a d’ailleurs fait partie des dix meilleurs gestionnaires des T.P. de l’Amérique du Nord (Top Ten) selon l’American Public Works Association. Membre de plusieurs organisations internationales, il a toujours été intéressé à promouvoir les échanges d’expertise avec les grandes villes à travers le monde et plusieurs missions de l’étranger venaient à Montréal pour sa renommée internationale. Il a enfin été administrateur de l’Ordre des ingénieurs du Québec où il a participé à la réforme du Code de déontologie des ingénieurs, en plus d’avoir été nommé sur plusieurs comités techniques de la Fédération canadienne des municipalités.

Denise Therrien

Gestionnaire reconnue, Denise Therrien a assuré la direction générale du CERIU de 1997 à 1999. Ingénieure de formation, elle a évolué pendant plusieurs années au sein d’Hydro-Québec en tant que vice-présidente Environnement et collectivités. En plus de jouir d’une renommée importante dans le domaine de l’environnement, elle a aussi apporté sa contribution à plusieurs organismes, notamment en tant que membre du Conseil d’administration du Conseil national de recherche du Canada et du Conseil de la science et de la technologie.

2017 © CERIU | Plan de site
Site Web conçu par Kiwad