Aller au contenu principal
2022-01-21
Auteur
Manel Djemel

Congrès INFRA 2021

29 novembre au 30 novembre - Édition virtuelle

Biographie des conférenciers

Manel Djemel est architecte membre de l’ordre des architectes de Tunisie, détentrice d’une maîtrise (mastère de recherche) en Urbanisme d’Université de Montréal. Elle mène aussi actuellement un projet de doctorat à l'Université de Montréal sur les processus décisionnels et la dimension délibérative dans les projets d'intérêt public. Elle a à son actif plus de 15 ans d'expérience professionnelle en architecture, urbanisme et enseignement universitaire. Elle a occupé le poste d’assistante universitaire à l’ENAU et a enseigné la méthodologie des projets architecturaux, l'aménagement du territoire, l'urbanisme et le design graphique dans diverses universités à travers le monde. La gestion de projet et l'éthique du projet d'aménagement sont des paradigmes fondamentaux de ses expériences professionnelles, dans le contenu des cours qu’elle donne à l'Université de Montréal et dans sa démarche de recherche. Son implication dans le processus de rétablissement au Québec lui a permet de mériter le titre de consultante spécialisée pour le programme de maîtrise de l'École d'architecture de la Faculté d'urbanisme de l'Université de Montréal. Dans ce cadre, elle collabore à l'encadrement des projets de thèse des étudiants et siège au comité scientifique du séminaire INTERFACES 2021, organisé par la chaire de recherche Fayol-Magil construction et durabilité, à laquelle elle est chercheuse affiliée. Manel travaille sur les aspects pratiques de l'urbanisme et les plans stratégiques de gestion du territoire. Elle occupe actuellement le poste de Chef de division Urbanisme, permis et inspections à la ville de Dollard-Des-Ormeaux, une ville de plus de 50 000 habitants, elle a aussi été impliquée dans la gestion du bureau de rétablissement des inondations (BRI) à Rigaud au Québec, Canada, en tant que chef de division, puis en tant que conseillère en sécurité civile et prévention des catastrophes dans la planification des zones de contraintes.

Résumé de conférence

 La théorie du « Black Swan» ou du cygne noir, qui fait référence à tous les événements considérés impossibles et qui redéfinissent notre compréhension du monde, a été démontré lors des événements vécus par nos villes et territoires durant les cinq dernières années. Cette étude de cas présente une relecture de nos pratiques d’aménagement et d’occupation du territoire et propose de l’envisager d’une manière plus sécuritaire et durable.

Date de publication

Documents

2022 © CERIU | Plan de site