Aller au contenu principal
2015-11-20

INFRA 2015

30 novembre au 2 décembre
Centre des congrès de Québec, Québec

 

Titre anglais : Priority infrastructure of storm drainage system - change the EPL-indicator 4

Biographie du conférencier : Pierre Moses, Ville de Rouyn-Noranda 

Monsieur Pierre Moses détient un baccalauréat en génie civil de l'Université de Sherbrooke.  Il a agi de 1986 à 1991 à titre d'ingénieur de projet et directeur des Services techniques à la Ville de Rouyn-Noranda puis comme directeur des Services techniques à la municipalité de Baie-James. Depuis 2009, il est le directeur des Services techniques de la Ville de Rouyn-Noranda.

Résumé de la conférence

Dans le cadre de l'élaboration du plan d'intervention 2016-2020, la Ville de Rouyn-Noranda (VRN) réalise entre autres, un plan de gestion des eaux pluviales (PGEP). Le PGEP prend en considération les réseaux mineur et majeur.

Le but de l'exercice étant de prévoir une bonne conception du réseau pluvial dans les secteurs de réfection prioritaire. Une conception qui tiendra compte des nouvelles exigences du MDDELCC et des changements climatiques.

À la lumière des résultats des études hydrauliques, il s'avère qu'un grand nombre de conduites du réseau pluvial obtiennent la cote de 4 ou 5, soit un statut de mauvais ou très mauvais aux indicateurs EPL-2 et EPL-4. Pour l'indicateur EPL-2, les mises en charge hydraulique des conduites qui atteignent le niveau des sous-sols, mais sans refoulement à l'intérieur des bâtiments, donnent un statut de mauvais et les conduites doivent être considérées pour l'identification des problèmes hydrauliques. Pour l'indicateur EPL-4, si des études indiquent des mises en charge de conduites lors de pluies récurrentes de 2 ans et moins (sans refoulement), lesdites conduites obtiennent le statut de mauvais et s'il y a refoulement un statut de très mauvais.

Considérant que pour les réseaux d'égouts pluviaux dans les secteurs avec des réseaux d'égouts pseudo-séparatifs:

  • les analyses ne démontraient que peu de secteurs avec des accumulations d'eau en surface causant des problèmes;  
  • qu'aucune entrée de service pluviale n'est raccordée au réseau;
  • que la cote octroyée à la conduite venait classer (AquaGÉO) en travaux prioritaires des tronçons intégrés même s'ils ne présentaenit pas de refoulements causant des problèmes.

Nous avons demandé au MAMOT d'appliquer de nouvelles normes pour l'établissement des statuts EPL-4 pour les réseaux pseudo-séparatifs.

La priorisation des travaux en est ainsi facilitée et plus représentative de la réalité des besoins.

Documents

Documents
Accessible à tous
INFRA2015_F3-3_PierreMOSES
Accessible aux membres du CERIU
Accessible à l'achat
Accessible à tous
2022 © CERIU | Plan de site