Aller au contenu principal
2014-08-01
Auteurs
Marie Paré-Bourque, Tetra Tech
Boris Idriss Gervais Salou, Ville de Québec
Véronique Fortier, Tetra Tech

INFRA 2014
1er au 3 décembre, Palais des Congrès, Montréal

Accès gratuit à la présentation PowerPoint.
 
Biographies des conférenciers :  Marie Paré-Bourque, Tetra Tech et Boris Idriss Gervais Salou, Ville de Québec

Madame Paré-Bourque est ingénieure depuis plus de 8 ans dans la division Municipal – Eau de Tetra Tech. Elle participe à titre d’ingénieure et de chargée de projet en hydrologie urbaine à des projets de gestion des eaux pluviales, de contrôle en temps réel et de gestion dynamique de réseaux unitaires. Elle détient également une maîtrise en génie civil de l’Université Laval en gestion de la qualité des eaux pluviales par le contrôle en temps réel.

Titulaire d'un baccalauréat en sciences appliquées (spécialité génie civil) de l'Université de Moncton, et d'une maîtrise en génie civil à l'Université Laval, monsieur Boris Idriss Gervais Salou, à titre d'ingénieur à la division de la planification et du développement à la Ville de Québec, est responsable de l'élaboration des plans directeurs, de la planification des infrastructures de gestion des eaux pluviales et réalise diverses analyses (demandes de permis, demandes d'ouvertures de rues) visant la connaissance et la modélisation des réseaux d'égouts pluviaux du territoire. Il participe actuellement, à titre de représentant du Service de l'ingénierie, à la préparation du Plan d'adaptation aux changements climatiques initié par la Ville et membre collaborateur pour le comité des Plans de verdissement et lutte contre les îlots de chaleur.
 

Résumé de la conférence

Lors de la mise à jour du plan directeur de gestion des eaux pluviales d'un cours d'eau de la Ville de Québec, un modèle PCSWMM 2D a été utilisé afin de mieux représenter les plaines inondables dans un des secteurs du cours d'eau où les nuisances et les travaux correctifs étaient d'envergure importante. Au départ, la Ville de Québec exigeait que la modélisation soit représentée par un module hydraulique en une dimension (10). Les sections de cours d'eau devaient représenter à la fois le lit mineur et la plaine inondable afin d'être capables de véhiculer les apports jusqu'à une récurrence centennale tout en tenant compte des changements climatiques. Toutefois, diverses problématiques ont été rencontrées avec ce type de modélisation. Pour obtenir plus de précision pour l'écoulement sur la plaine inondable, une modélisation 2D a été réalisée.

Suite aux simulations de ce modèle, la première constatation fut que certaines sections de cours d'eau du modèle 10 qui offrait préalablement une capacité suffisante pour véhiculer des événements centennaux « climat futur » créaient maintenant des problématiques d'inondation. Les résultats de cette modélisation ont donc permis d'établir une nouvelle zone d'inondation pour des événements tenant compte des changements climatiques. De plus, afin de valider les résultats du modèle, des événements réels ont été simulés afin d'évaluer leur impact sur le territoire, comparer la zone d'inondation avec celle correspondant à un événement de récurrence centennale « climat futur » et valider le comportement du modèle en fonction des nuisances vécues durant ces périodes. Ces nouvelles plaines zones d'inondation ont également permis d'établir et de prioriser des solutions afin de protéger les populations des nuisances.

Documents

Documents
Boris Idriss GERVAIS SALOU-Veronique FORTIER E1
Accessible aux membres du CERIU
Accessible à l'achat
Accessible à tous

Acheter cette publication

Prix : 40 CAD
Prix membre : 0 CAD

Ajouter au panier

Acheter cette publication

Prix : 30 CAD
Prix membre : 0 CAD

Ajouter au panier
Publicité
2022 © CERIU | Plan de site