Aller au contenu principal
2017-06-01
Auteurs
Sylvain Flechet, WSP Canada
Véronique Côté, Ville de Candiac

Congrès Infra 2017

4 au 6 décembre

Biographies des conférenciers

Michel Imbeault est ingénieur en infrastructures municipales depuis 20 ans. Il participe à la planification, à la conception et au suivi de différents projets d’infrastructures municipales exigeant aussi bien la production d’études et de plans directeurs d’égouts qu’à la réalisation d’infrastructures vertes conformément aux PGO.

Il réalise des études hydrauliques des réseaux nécessitant l’application de modèles hydrauliques tels que PCSWMM. Ayant participé à plusieurs études de modélisation et de préparation de plans et devis des réseaux d’égouts des villes de Montréal et de Laval, il a développé ses capacités d’analyse des résultats des différents modèles informatiques pour pouvoir proposer des solutions optimales afin de corriger le comportement des réseaux existants, agissant à la fois sur la capacité des réseaux et sur le comportement des surverses.

Véronique Côté, chef de division – génie à la Ville de Candiac, travaille depuis 2010 dans le domaine des infrastructures municipales. Ingénieure de projet auprès de la firme Groupe-Conseil Génipur pendant 6 ans, elle a participé à des projets variés d’infrastructures : égouts, aqueduc, structures, chaussée, etc. Elle a également participé à la bonne gestion de plusieurs chantiers. Depuis 2016, elle a intégré la division génie de la Ville de Candiac. De par ses fonctions, elle est amenée à suivre les différents projets de développement immobilier prévus sur le territoire de la ville de Candiac. Elle est, par conséquent, pleinement impliquée dans la réalisation du plan de gestion des débordements de la ville de Candiac, qui permettra d’assurer à long terme le développement de la Ville.

Résumé de conférence

Suite à la publication de la position du ministère du Développement durable, Environnement et Lutte contre les changements climatiques (MDDLECC) sur l’application des normes pancanadiennes de débordement des réseaux d’égout municipaux, les municipalités du Québec doivent répondre à plusieurs conditions pour pouvoir autoriser des projets de développement sur leur territoire. C’est dans ce contexte que la Ville de Candiac a décidé de se doter d’un plan de gestion de débordement. Ce plan doit, à terme, permettre à la Ville d’élaborer une planification de mesures compensatoires à réaliser dans les cinq prochaines années, pour permettre le développement sur son territoire.

La Ville de Candiac doit faire face à plusieurs défis. Elle a connu une forte croissance démographique au cours des vingt dernières années. Elle abrite également plusieurs parcs industriels composés en partie d’industries lourdes. Enfin, plus d’un tiers de son réseau sanitaire est de type pseudo-séparatif. Une quantité non négligeable d’eaux parasitaires est donc captée par son réseau sanitaire, ayant pour conséquence de provoquer des surverses.

WSP et la Ville de Candiac ont conjointement analysé le comportement du réseau sanitaire existant à l’aide de campagnes de mesures et d’inspections terrain. Ils ont ensuite développé des mesures compensatoires qui, à terme, devront permettre à la Ville de gérer les surverses de son réseau sanitaire.

La difficulté principale rencontrée par l’équipe de projet a été d’évaluer de façon réaliste l’effet des différentes mesures compensatoires proposées (bassins de rétention, débranchement de gouttières, gainage, etc.). Les limites de la modélisation comme moyen de démonstration de l’efficacité des mesures compensatoires seront discutées en lien avec les exigences ministérielles. L’importance du suivi terrain sera abordée.

 

Documents

Documents
Accessible aux membres du CERIU
Accessible à l'achat
Accessible à tous
2019 © CERIU | Plan de site
Site Web conçu par Kiwad