Aller au contenu principal
2015-08-11

INFRA 2015

30 novembre au 2 décembre
Centre des congrès de Québec, Québec
 
Titre anglais : Rehabilitation for Sustainable Water Supply Management in Existing Urban Environments: Why and How
 
Biographie du conférencier : Gilles Rivard, Lasalle | NHC
 

M. Rivard détient un baccalauréat en génie civil de l’Université Laval et une maîtrise en ressources hydriques de l’Université d’Alberta à Edmonton, avec spécialisation en génie municipal et en ressources hydriques. Il cumule plus de 33 ans d'expérience dans les études de réseaux, de gestion des eaux et de modélisation pour des études de réseaux spécifiques et des projets de gestion des ressources hydriques.

Il a occupé depuis l’obtention de son diplôme des postes de responsabilité croissante dans plusieurs firmes importantes de génie-conseil dont SNC-Lavalin et Dessau, où il agissait jusqu’à octobre 2000 à titre de directeur pour le service de gestion des ressources hydriques et d’études de réseaux urbains. Il a fondé, en 2000, la firme Aquapraxis inc, qui se spécialisait en hydrologie urbaine et en modélisation de réseaux. Après un passage chez Genivar (maintenant WSP) et Dessau (maintenant Stantec) de 2010 à 2014, M. Rivard agit depuis le début 2015 comme Vice-président hydrologie urbaine chez Lasalle | NHC, une firme spécialisée en modélisation et gestion des ressources en eau avec des bureaux à Montréal, Edmonton, Vancouver, Seattle, Pasadena et Sacramento.

Il a notamment publié plusieurs articles techniques aux niveaux provincial, national et international et il est l’auteur du livre intitulé Gestion des eaux pluviales en milieu urbain : concepts et applications publié en 1998, avec une deuxième édition en 2005. Il a complété la rédaction du Guide de gestion des eaux pluviales pour le Québec, pour le MDDELCC et le MAMOT qui ont financé la production de ce document qui vient compléter la Directive 004 pour la conception des réseaux de drainage. 

M. Rivard est par ailleurs depuis 2002 président du Comité international sur le contrôle à la source (SOCOMA) qui fait partie des associations internationales IWA/AIRH et est également président de la branche canadienne de l’association canadienne des ressources hydriques (ACRH).

 
Résumé de la conférence
 

La réhabilitation de secteurs existants offre plusieurs opportunités pour améliorer la gestion des eaux pluviales, améliorer la qualité de vie et comme éléments de solution pour le contrôle des surverses de réseaux d’égout combiné. Pour plusieurs raisons, les projets de mise à niveau ou de reconstruction devraient tous faire l’objet d’un questionnement avec une grille d’analyse quant à la possibilité de gérer plus efficacement les eaux pluviales par des pratiques de gestion optimales (PGO). Dans le but d’assurer un niveau de service adéquat à long terme et de faciliter l’opération et la maintenance, un certain niveau de standardisation des principes de conception devrait être visé.

Une mise en contexte permettra tout d’abord d’illustrer pourquoi les municipalités devraient repenser les approches utilisées lors de la réhabilitation de secteurs existants et d’infrastructures de drainage déjà en place. Par la suite, en présentant différentes études de cas et des calculs simplifiés, on visera à quantifier les gains environnementaux et hydrologiques pouvant découler de la mise en place des PGO lors de projets de réhabilitation. Les études de cas mettent également en évidence l’intérêt d’avoir recours à une standardisation pour la conception des différents types d’ouvrages.

 

Documents

Documents
INFRA2015_F2-4_GillesRIVARD
Accessible aux membres du CERIU
Accessible à l'achat
Accessible à tous
Publicité
2022 © CERIU | Plan de site