Aller au contenu principal
2015-07-14
Auteurs
Gabriel J. Assaf, École de technologie supérieure
Said Mokhbi, École de technologie supérieure

INFRA 2015

30 novembre au 2 décembre
Centre des congrès de Québec, Québec
 
 
Biographies des conférenciers : Gabriel J. Assaf, École de technologie supérieure et Said Mokhbi, École de technologie supérieure
 

Monsieur Gabriel J. Assaf, ing.,a terminé ses études de baccalauréat et de maîtrise en génie civil à l’École Polytechnique de Montréal en 1983 et en 1985 puis de doctorat à l’Université de Waterloo. Il enseigne au département de génie de la construction à l’École de technologie supérieure (ÉTS) depuis 20 ans en conception, évaluation, gestion et réhabilitation des chaussées.

Monsieur Said Mokhbi est associé de recherche et étudiant au doctorat au département de génie de la construction de l'École de technologie supérieure,. Ingénieur des travaux publics depuis 1992, il a dirigé plusieurs projets de génie‐civil, de chaussées et d'aérodrome.  Il a travaillé sur la problématique du drainage des chaussées urbaines et la gestion de l'entretien des infrastructures. Monsieur Mokhbi mène actuellement une étude sur la faisabilité de réutiliser les abrasifs routiers ramassés chaque printemps au Québec.

Résumé de la conférence

L’épandage en hiver de matériaux abrasifs est largement répandu dans les pays d’Amérique du Nord et d’Europe. Au Québec, leur utilisation est quasi systématique. Cependant, leur réutilisation potentielle est très limitée. 

L’enjeu d’une réutilisation potentielle des matériaux abrasifs est considérable. Cela réduirait la production de nouveaux granulats et préserverait ainsi les ressources non renouvelables que sont les roches brutes. La réutilisation réduirait également les espaces d’enfouissement actuellement en voie d’être saturés mais également les coûts qui leur sont directement ou indirectement associés. Enfin, l’enjeu environnemental serait de réduire la production et l’utilisation des sels de voirie en favorisant l’utilisation des abrasifs. 

Cette contribution, fruit d’une recherche doctorale, traduira les résultats des essais d’identification, de décontamination et de réutilisation des abrasifs récupérés par le C.S de Gatineau du MTQ ainsi que par la ville de Granby durant les hivers 2012 et 2013. Elle décrira d’abord le cycle de vie des abrasifs, les mécanismes par lesquels les matériaux se trouvent contaminés après une exposition durant un épisode hivernal, les différents contaminants ainsi que leur impact direct et indirect sur l’environnement. 

 

Documents

Documents
INFRA2015_D1-1_SaidMOKHBI_GabrielASSAF
Accessible aux membres du CERIU
Accessible à l'achat
Accessible à tous
Publicité
2022 © CERIU | Plan de site