Aller au contenu principal

Q&R avec le formateur Guy Tremblay

Guy Tremblay

Notes biographiques
Diplômé en génie géologique et détenteur d’une maitrise en sciences de la terre de l’Université du Québec à Chicoutimi, Guy Tremblay a occupé plusieurs postes au ministère des Transports du Québec (MTQ), de 1988 à 2017, dont le dernier était celui de directeur général  du Laboratoire des chaussées (DGLC).

Membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec, M. Tremblay a collaboré avec plusieurs  associations, dont l’Association québécoise des transports (AQTr), l’Association canadienne des Transports du Canada (ATC), l’Association mondiale de la route (AIPCR) ainsi que le CERIU.

Nom de la formation :
L’auscultation et la gestion de l’entretien des voies cyclables

Depuis quelques mois, le CERIU propose une formation pour aider les acteurs municipaux face aux défis de la gestion de ces infrastructures toutes particulières :  les voies cyclables. 

Le CERIU lui a posé quelques questions : 

1. Qu’est ce vous qui vous a donné envie de donner cette formation ? 

Tout au long de ma carrière au Ministère des transports, j’ai œuvré dans les domaines de la gestion des infrastructures, de l’auscultation du réseau routier et du développement des techniques d’entretien. L’infrastructure cyclable étant assez semblable aux infrastructures routières, il était fréquent que des gestionnaires d’infrastructures cyclables consultent les spécialistes de la DGLC. De plus, ayant circulé sur de nombreuses voies cyclables, et observé que l’entretien était souvent déficient, lorsque le CERIU a parlé de développer un guide sur le sujet, je me suis tout de suite porté volontaire.

2. En quoi ce sujet est-il d’actualité au Québec dans le milieu des infrastructures?

Le vélo a toujours été un moyen de transport efficace, toutefois dans un contexte de développement durable, il s’avère non seulement efficace mais aussi économique et efficient. Conséquemment, avec le temps on a vu apparaître de nombreuses infrastructures cyclables et la plupart des gouvernements ont maintenant des politiques de développement du transport actif tel que le vélo.

3. Quels types de voies cyclables couvrez-vous dans la formation ? 

La formation porte autant sur les voies cyclables en milieu urbain que celles en milieu rural. Elle aborde aussi les différents types de revêtement tels que le revêtement bitumineux, les pavés ainsi que les revêtements en poussière de pierre.

4. Que souhaitez-vous que les gens retiennent lors de la journée de formation ? 

Les infrastructures cyclables sont en pleine croissance et devront éventuellement être accessibles pendant les quatre saisons. La qualité de ces infrastructures a un impact direct sur la sécurité des cyclistes. Un entretien adéquat permet donc aux gestionnaires d’offrir aux usagers un réseau cyclable efficace et sécuritaire.
 

5. Quand donnez-vous cette formation prochainement ? 

La prochaine formation L’auscultation et la gestion de l’entretien des voies cyclables aura lieu le 7 octobre et le 25 novembre à Montréal ainsi que le 28 octobre à Québec. Pour vous inscrire, voir la page de la formation

2019 © CERIU | Plan de site
Site Web conçu par Kiwad