Aller au contenu principal
2015-07-22
Auteur
Johanne La Roche, Bureau de normalisation du Québec

INFRA 2015

30 novembre au 2 décembre
Centre des congrès de Québec, Québec

 

Titre anglais : Determining the Added Value of ISO 9001:2015 from a Risk Analysis Perspective

Biographie de la conférencière : Johanne La Roche, Bureau de normalisation du Québec 

Madame Johanne La Roche, bachelière en génie civil de l’Université Laval à Québec exerce sa profession d’ingénieure en tant qu’analyste en technologie et données industrielles dans l’équipe du Bureau de normalisation du Québec (BNQ). Elle œuvre au sein du Bureau de normalisation du Québec depuis l’été 2014 où elle agit comme auditeure dans l’industrie de la construction soit auprès de firmes d’ingénieurs conseils et d’entrepreneurs. Elle est également en charge du comité « Approche Sectorielle en Infrastructures »  du BNQ dans l’objectif d’augmenter le rayonnement des services offerts par le BNQ auprès de toute la clientèle de l’industrie. Avant d’occuper un poste au BNQ, elle a agi comme ingénieure en support technique auprès des concepteurs et des utilisateurs de systèmes de gestion des eaux pluviales ou sanitaires au sein d’entreprises manufacturières de produits entrant dans les infrastructures urbaines.

Résumé de la conférence

La Norme ISO 9001 est un outil par excellence pour toutes entreprises de la construction (Ingénieurs, Entrepreneurs, Manufacturiers) désirant se doter d'un Système de management de la qualité. Cependant, maintenant que la version 2015 est basée sur l'analyse du risque, les entreprises s'y reconnaîtront encore plus en l'associant plutôt à un Système de management.

Le défi relevé est de s'assurer qu'une entreprise ne fournisse non seulement qu'un produit / service conforme aux exigences d'un système qualité mais plutôt qu'elle fournisse le produit / service ayant atteint un niveau de qualité optimal constant. Un des changements majeurs apporté à la norme est qu'elle repose sur une approche systématique reliée au risque, c'est-à-dire qu'elle ne traite plus le risque comme une seule composante de la norme. Plus précisément, l'item  « action préventive » est définitivement retiré de la norme car cette notion est intégrée dans l'ensemble de la Norme. 

En résumé, en appliquant une approche basée sur l'analyse du risque une entreprise devient proactive et non plus réactive ce qui induit systématiquement la promotion de l'amélioration continue. En réalité, la gestion basée sur l'analyse du risque est connue or en y adhérant de manière systématique une entreprise fera de la prévention une habitude.

Les entreprises déjà certifiées ISO9001:2008 y trouveront également des indications comment transiter vers la version 2015 (délai et contenu) et les entreprises voulant s'adjoindre d'un outil de management efficace de gestion y trouveront des éléments valorisant la norme ISO9001.

Documents

Documents
Accessible aux membres du CERIU
Accessible à l'achat
Accessible à tous

Acheter cette publication

Prix : 40 CAD
Prix membre : 0 CAD

Ajouter au panier
2019 © CERIU | Plan de site
Site Web conçu par Kiwad