Aller au contenu principal
2021-02-01
Auteurs
Romain Bonifay,Ville de Montréal
France-Line Dionne, Ville de Montréal

Congrès INFRA 2020

30 novembre au 2 décembre - Édition virtuelle

Biographie des conférenciers

Romain Bonifay est ingénieur spécialisé en gestion de projets urbains et en gestion de la construction avec 17 ans d'expérience sur des projets totalisant près de 500 millions de dollars. Son expertise se situe tant au niveau de la planification, que de la conception et de la réalisation de projets d'ingénierie majeurs complexes. Il détient une certification PMP (Project Management Professional) délivrée par le Project Management Institute.

Il occupe aujourd'hui un poste de cadre à la Ville de Montréal en tant que chef de la Section projets de construction de la Direction de l'eau potable. Véritable bureau de génie conseil spécialisé en infrastructures municipales et conduites de grand diamètre, cette unité de 19 personnes conçoit et réalise des projets d'infrastructures majeurs sur toute l'île de Montréal. Le portefeuille de projets sous la responsabilité de M. Bonifay représente des réalisations de travaux jusqu'à 85 M$ par année, en faisant l'une des principales unités d'exécution de travaux à la Ville.  Pour M. Bonifay, les grands projets urbains doivent repousser les limites des pratiques traditionnelles et prendre en compte l’ensemble des enjeux, aussi bien économiques, techniques, environnementaux, qu’esthétiques et pratiques, tout en intégrant l’acceptabilité sociale. 
 

France-Line Dionne est ingénieure spécialisée en hydraulique des réseaux d'eau potable. Elle cumule 8 années d'expérience au sein de la Ville de Montréal à titre d'hydraulicienne et de coordonnatrice de projets. Elle est titulaire d’un baccalauréat en génie physique de l’Université Laval et d’une maîtrise en hydraulique de l’École Polytechnique . Elle détient également un certificat en droit des affaires de l’Université de Montréal. Au cours des huit (8) dernières années, elle a développé ses connaissances en hydraulique à travers plusieurs études d’envergure. 
Elle occupe actuellement le poste de coordonnatrice de projet au sein de la section projet de construction de la Direction de l'eau potable. Elle est notamment en charge d'enveloppes de services professionnels visant  à concevoir et réaliser près de 23 kilomètres de conduites principales pour abandonner à terme deux usines de production d'eau potable. Elle est en constante quête de connaissances et compétences nouvelles et aborde la gestion des projets urbains en considérant l'ensemble des enjeux techniques, économiques, sociaux, politiques et environnementaux.
 

Résumé de conférence

La Ville de Montréal a fait face à une situation alarmante quant à la desserte en eau potable de 1,2 millions de citoyens montréalais en 2019 et 2020. En effet, suite à la réception des résultats de l’auscultation d’une conduite stratégique de 2100 mm de diamètre de son réseau d’aqueduc principal à l’été 2019, la Ville de Montréal a dû prendre des mesures exceptionnelles pour s’assurer de maintenir l’alimentation en eau potable d’une grande partie du territoire de l’agglomération.
L’auscultation a révélé une dégradation importante de 40% des tuyaux d’un tronçon d’environ 900 mètres de cette conduite située le long de l’autoroute Ville-Marie entre l’Avenue Atwater et la rue Guy. Après une analyse de risques, la Ville de Montréal a donc pris la décision de fermer de façon préventive cette importante conduite de l’ossature de son réseau d’eau potable dès l’été 2019, et d’entreprendre des travaux sur le tronçon concerné. Une course contre la montre pour récupérer cet élément essentiel du réseau s’est donc enclenchée. 
La Direction de l’eau potable s’est vu confier un des plus grands défis de son existence, à savoir, la conception et le réalisation des travaux majeurs nécessaires pour permettre la remise en service de la conduite d’eau potable de 2100mm de diamètre avant le mois de juin 2020. Ce projet fut un défi humain, technique, opérationnel, administratif et législatif de taille, avec une mobilisation massive des équipes de la Direction de l’eau potable et de l’appareil de la Ville de Montréal, ainsi que des partenaires externes dont le MTQ, Bell et la CSEM pour permettre la conception et la réalisation à l’interne de la Ville de 30M$  de travaux.
Les risques hydrauliques, législatifs, administratifs et techniques, ainsi que les différentes mesures de mitigation mises en place pour assurer la continuité de la desserte en eau potable vous seront présentés.
Vue l'envergure du projet et des éléments nouveaux qui sont présentés, deux blocs de présentation sont visés.

Date de publication

Documents

Documents
Étude de cas - Reconstruction et réhabilitation en urgence d'une conduite d'eau potable de 2100 mm de diamètre
Accessible aux membres du CERIU
Accessible à l'achat

Acheter cette publication

Prix : 30 CAD
Prix membre : 0 CAD

Ajouter au panier
2021 © CERIU | Plan de site