Aller au contenu principal
2017-11-14

INFRA 2017

4 au 6 décembre

Biographie du conférencier

Mme Marie-France Choquet est conseillère en santé-sécurité du travail et environnement depuis 1987. Titulaire d’un baccalauréat en histoire, elle a ajouté plusieurs autres formations universitaires, notamment en santé et sécurité du travail, en environnement et en informatique à son parcours. Elle possède une solide expérience en gestion de la santé-sécurité et de l’environnement dans des milieux aussi divers que le milieu industriel pétrolier et pétrochimique ou encore le milieu hospitalier dans un contexte de construction.

Au sein d’IGF axiom depuis 2011, elle a œuvré en maîtrise d’œuvre, notamment dans des chantiers de bâtiment hospitalier et de génie civil. Elle a coordonné un groupe de plus de 40 agents de prévention reconnus par la CNESST dans projets de maîtrise d’œuvre sur des chantiers de construction divers. Depuis 2016, elle agit comme conseillère SST dans l’élaboration de programmes de prévention, d’outils de gestion SST et de formation sur divers sujets touchant la santé et sécurité du travail.

Résumé de la conférence

La conférence porte sur le projet d’audits de santé et sécurité sur des chantiers de projets intégrés et de réhabilitation d’égouts et d’aqueducs de la Ville de Montréal dont la maîtrise d’œuvre était impartie à des entrepreneurs. Le mandat consistait à faire ressortir l’état de la santé et la sécurité sur ces chantiers afin de sensibiliser les entrepreneurs à la prise en charge responsable.

Une équipe multidisciplinaire d’ingénieurs, d’agents de prévention reconnus par la CNESST et de préventionnistes sur les chantiers de construction a collaboré à réaliser près de 300 visites d’audits sur quelque 150 chantiers dans les rues de Montréal de juillet à décembre 2016. Leur outil principal, un formulaire d’audit élaboré en fonction des risques spécifiques rencontrés dans ces chantiers. Ces risques spécifiques ont été pondérés au moyen des trois critères de définition du risque de survenue d’un accident élaborés par W.T. Fine en 1971 : La probabilité de la survenue d’un accident, l’exposition à un danger d’accident et la gravité des conséquences d’un accident.
Dans le but de protéger à la fois les travailleurs et le public, les risques spécifiques commandent une gestion de la signalisation, des excavations, des espaces clos et de contaminants comme la silice cristalline. Ils s’articulent autour des quatre (4) grandes cibles de tolérance ZÉRO du plan d’action de la CNESST (prévention des chutes de hauteur, de l’ensevelissement, de l’électrocution et de l’exposition aux contaminants), auxquelles s’ajoute maintenant la gestion responsable de la SST en chantier de construction. Ces risques imposent la délimitation claire d’un chantier en milieu urbain avec la préoccupation constante de la sécurité du public circulant et vivant dans le voisinage de travaux souvent à hauts risques.

Le rapport d’une analyse qualitative et quantitative nous fait découvrir des conclusions intéressantes pour l’avenir de la gestion de travaux en milieu urbain.

Documents

Documents
Accessible aux membres du CERIU
Accessible à l'achat
Accessible à tous

Acheter cette publication

Prix : 30 CAD
Prix membre : 0 CAD

Ajouter au panier
Publicité
2019 © CERIU | Plan de site
Site Web conçu par Kiwad