Aller au contenu principal
2014-07-29

INFRA 2014
1er au 3 décembre, Palais des Congrès, Montréal

Accès gratuit à la présentation PowerPoint.

Biographie du conférencier : Alain Charron, Ville de Montréal

Monsieur Alain Charron, ing., M. Sc., est détenteur d’un baccalauréat en génie civil et d’une maitrise en science de l’eau de l’INRS. Il possède 25 ans d’expérience en hydrologie urbaine et en hydraulique, plus spécifiquement en tant que spécialiste en modélisation, en conception et en gestion des réseaux de collecte des eaux usées et pluviales.

En qualité de directeur de projets et d’expert technique, M. Charron compte à son actif plusieurs projets de conception et de diagnostic de réseaux d’égouts intégrant la régulation des eaux et le contrôle des rejets urbains par temps de pluie. En autres il a dirigé des projets d’étude de réseau et de contrôle en temps réel pour de grandes villes nord-américaines telles notamment Montréal, Laval, Québec (Québec), Ottawa, Winnipeg et Toronto (Canada) et San Francisco (CA), Cleveland (OH), Louisville (KY), San José (CA) et Indianapolis (IN) aux États-Unis.

Résumé de la conférence

Tout comme au Québec, la stratégie pancanadienne pour la gestion des effluents d’eaux usées municipales du Conseil canadien des ministres de l’Environnement (CCME) vient ajouter un nombre d’obligations aux villes et municipalités dans le reste du Canada (ROC) aux prises avec des débordements de réseau d’égout unitaire. Une de ces obligations est de faire rapport quant aux conditions de rejet. Ceci constitue un défi non négligeable en ayant recours à de l’instrumentation permanente et à un traitement des données et des investissements majeurs peuvent être en cause pour assurer la performance des installations et la fiabilité des résultats.

En plus de passer en revue les causes et la situation des débordements de réseau unitaire, le premier objectif de cette présentation est de comparer les directives présentes et à venir au Québec avec celles appliqués ailleurs au Canada. En deuxième lieu, nous présenterons quelques cas exemples d’instrumentation et de caractérisation des débordements de réseau unitaire mises en place. Les cas des villes de Winnipeg, Toronto et Ottawa seront traités afin de rendre compte des difficultés associées à la mesure en réseau soit en raison de l’objectif de rapporter les conditions de rejet en temps réel, de la configuration complexe de réseaux, de la turbulence des écoulements ou de l’influence hydraulique du milieu récepteur.

Documents

Documents
Alain CHARRON F1
Accessible aux membres du CERIU
Accessible à l'achat
Accessible à tous

Acheter cette publication

Prix : 40 CAD
Prix membre : 0 CAD

Ajouter au panier

Acheter cette publication

Prix : 30 CAD
Prix membre : 0 CAD

Ajouter au panier
2022 © CERIU | Plan de site