Aller au contenu principal
2017-06-05
Auteurs
Nathalie Renaud, Institut National d'Optique (INO)
Daniel Lefebvre, Institut National d'Optique (INO)

Congrès Infra 2017

4 au 6 décembre

Biographies des conférenciers

Nathalie Renaud est gestionnaire de programme à l’INO (Institut National d’Optique), une organisation qui développe de nouvelles solutions optiques pour améliorer la compétitivité des entreprises. Ses responsabilités actuelles consistent à diriger de façon stratégique la technologie et le développement des affaires pour satisfaire les besoins du marché en énergie et ressources naturelles. Son expérience de 26 années en optique, lui permet de gérer des programmes et des équipes en recherche et développement dans les champs différents d’application suivant : la conception optomécanique, l’assemblage et l’essai, la vision 2D, la programmation logicielle, les capteurs 3D, le micromachinage laser, la détection active, la biophotonique et les technologies laser.  Elle a également dirigé le développement des affaires de ces innovations dans 5 marchés différents et négocié au-delà de 100 contrats et transferts de propriété intellectuelle.  

Daniel Lefebvre est chercheur à l’INO (Institut National d’Optique), une organisation qui développe de nouvelles solutions optiques pour améliorer la compétitivité des entreprises. Physicien de formation, il est titulaire d’une maitrise en intelligence artificielle de l’Université de Montréal et d’un doctorat en traitement optique de l’information de l’Université Laval. Il œuvre depuis près de 20 ans dans le domaine de la vision 2D et 3D. Au cours des années, il a été impliqué dans le développement de plusieurs applications industrielles telles que l’inspection du bois, l’auscultation automatisée des routes, l’imagerie hyperspectrale aéroportée et la caractérisation des matières premières dans le domaine minier. Ses responsabilités actuelles consistent principalement à diriger des équipes multidisciplinaires afin de développer des technologies innovantes.

Résumé de conférence

Dans le cadre de cette présentation nous dévoilerons les résultats de tests faits en conditions laboratoire et en conditions réelles avec la nouvelle technologie de mesures 3D par laser développée à l'INO. Le capteur dans sa version prototype de labo a été présenté l'an dernier. Suite aux discussions avec les intervenants du milieu, une nouvelle version, développée pour des applications en conditions réelles, sera utilisée au cours de l'automne pour réaliser des mesures de conduites d'eau afin d'en déterminer le positionnement spatial ainsi que le profil 3D de l'intérieur. Les résultats obtenus lors de ces campagnes de mesures seront présentés.

Notre capteur est compact et il est conçu afin de pouvoir inspecter rapidement avec une très grande précision les défauts à l’intérieur de conduites d’eau potable et usée, ou autres tuyaux. Les mesures recueillies peuvent être utilisées, par exemple, pour mesurer le diamètre et l’ovalité des conduites. De plus, la fine précision du capteur permet aussi de déceler de petits détails tels que des fissures. Le capteur prend des images à une fréquence deux fois plus élevée que les caméras CCTV habituelles. Une fois installé sur un robot, ce capteur peut être utilisé pour l’inspection en ligne. À terme un logiciel d’analyse automatique permettra de codifier les défauts et de produire des rapports destinés aux administrateurs d’infrastructures.

Depuis sa création en 1985, l’INO a développé une vaste expérience en développement et en miniaturisation de capteurs. L’INO est une organisation qui conçoit et développe des solutions dans le domaine de l’optique et de la photonique pour les PME et les grandes entreprises. L’INO est composé d’une équipe de 150 spécialistes qui travaillent à temps plein pour offrir une large gamme de services afin de répondre aux besoins précis de chaque industrie.

Documents

Documents
Accessible aux membres du CERIU
Accessible à l'achat
Accessible à tous
2019 © CERIU | Plan de site
Site Web conçu par Kiwad