Aller au contenu principal
2017-06-01
Auteurs
Normand Rousseau, Ville de Saint-Eustache
Krystel St-Denis, IDÉ Saint-Eustache

Congrès Infra 2017

4 au 6 décembre

Biographies des conférenciers

Normand Rousseau est directeur du service de l’urbanisme et du développement économique pour la Ville de Saint-Eustache depuis 2010. Membre de l’Ordre des urbanistes du Québec, il cumule plus de 30 années d'expérience dans le domaine de l'aménagement à l'échelle municipale. Il détient un Baccalauréat en urbanisme, deux certificats (en affaires immobilières et en gestion des services municipaux) ainsi qu’une Maîtrise en analyse et gestion urbaine. Il a occupé également le poste de directeur du service de l’urbanisme et du développement durable à la Ville de Sainte-Thérèse où il a initié le projet de revitalisation du centre-ville et la mise en oeuvre d'un des premiers quartiers TOD (Transit Oriented Development) au Québec.

Krystel St-Denis est titulaire d’un Baccalauréat en urbanisme et d’un DESS en Montage et gestion de projets d’aménagement de l’Université de Montréal. Elle possède plus de 6 ans d’expérience dans le développement économique tant au niveau municipal que régional. Au cours de sa jeune carrière, elle a coordonné trois programmes de revitalisation commerciale à Saint-Eustache et à Hudson en plus d’avoir collaboré à la mise sur pied de la démarche pour le centre-ville de la municipalité de L’Île-Perrot. Elle agit également à titre de gestionnaire de programmes d’aide financière visant l’amélioration du cadre bâti et la requalification de sites dans les différents pôles économiques du territoire de Saint-Eustache, dont le secteur historique du Vieux-Saint-Eustache.

Résumé de conférence

La revitalisation du Vieux-Saint-Eustache constitue un véritable projet collectif intégrateur ayant comme principal objectif de redynamiser le pôle historique et culturel de la ville de Saint-Eustache sur les plans économique, culturel, social et environnemental. De façon succincte, la démarche englobe l’intégration d’un projet d’urbanisme tactique, le réaménagement complet du domaine public, l’aménagement d’infrastructures permettant d’accueillir davantage d’événements dans le quartier et la mise en valeur des rivières, espaces verts et des bâtiments historiques.

La Ville a donc élaboré une vision stratégique à long terme pour le quartier à travers son Programme particulier d’urbanisme (PPU). Le réaménagement du domaine public selon les principes du « Shared Space » (espace partagé) fait partie des éléments fondamentaux du programme. En bref, le concept d’espace partagé est un concept de design urbain qui vise à mettre fin à la ségrégation des divers modes de transports et à repenser, en particulier, la signalisation urbaine. Cette façon de traiter l’espace public favorise une cohabitation harmonieuse des divers modes de transports en offrant des zones facilitant les contacts, rendant ainsi la Ville plus conviviale. Les rues partagées, que l’on voit apparaître de plus en plus dans les quartiers centraux de Montréal et de Québec, contribuent grandement à revitaliser des lieux stratégiques tels que des centres-villes et des quartiers historiques.

Le projet du laboratoire urbain

Pendant l’élaboration du PPU et dans l’attente du début des travaux de réaménagement du domaine public, la Ville a pris l’initiative de mettre en oeuvre un plan d’action à court terme en parallèle, afin d’annoncer à la population les intentions de la municipalité pour redonner un nouveau souffle à son quartier historique. Ainsi, la Ville de Saint-Eustache a mis en place un projet de laboratoire urbain ayant pour but de mieux cibler les besoins de la population. Depuis l’été 2014, la Ville applique les principes de l’urbanisme tactique dans le Vieux-Saint-Eustache, par l'animation de certains sites, par l’intégration d’aménagements éphémères et par l'ajout de nouveaux éléments non conventionnels dans l'espace public.

Le projet de laboratoire urbain évolutif mis en place depuis 2014 a permis à la municipalité de recueillir commentaires et appréciations en temps réel suite à l’application de certains concepts et l’installation d’équipements, ce qui lui a permis de faire évoluer le projet en fonction des réels besoins des utilisateurs.

L’urbanisme tactique (ou participatif) fait référence à une nouvelle pratique d’aménagement de l’espace public éphémère qui gagne en popularité en Amérique du Nord. Au Québec, de plus en plus de municipalités adhèrent à cette méthode pour amorcer un processus de reconversion de certains sites ou simplement pour revoir l’aménagement d’espaces publics sur leur territoire. De nombreux projets d’urbanisme tactique obtiennent une adhésion instantanée de la population locale et plusieurs se concrétisent par des projets permanents des plus audacieux, pensons notamment à la piétonnisation de la Plaza Time Square à New York.

Documents

Documents
Accessible aux membres du CERIU
Accessible à l'achat
Accessible à tous

Acheter cette publication

Prix : 30 CAD
Prix membre : 0 CAD

Ajouter au panier
2019 © CERIU | Plan de site
Site Web conçu par Kiwad