Aller au contenu principal
2021-01-04
Auteur
Michèle Prévost, Polytechnique de Montréal

Congrès INFRA 2020

30 novembre au 2 décembre - Édition virtuelle

Biographie de la conférencière

Mme Prévost est professeure au département de génie civil, géologique et des mines ou elle détient une chaire Industrielle CRSNG en eau potable. Ses travaux portent sur le traitement et la distribution des eaux potables. Récemment elle a complété de nombreuses études sur la détérioration de la qualité de l’eau dans les bâtiments en termes de qualité microbiologique et chimique. Elle a produit des directives de remise en service des systèmes d’eau des bâtiments suite a leur fermeture prolongée pour la RBQ, le CSA et l’AWWA et complété des études de validation de ces procédures.

Résumé de conférence

La pandémie Covid a forcé la fermeture complète ou partielle, parfois soudaine, d’une multitude de bâtiments à traverse le Canada. Avec une stagnation prolongée, la qualité de l’eau se détériore dans les systèmes d’eau froide et chaudes dans les bâtiments inoccupés ou occupés partiellement. La RBQ a émis en mai 2020 une directive de remise en service des bâtiments fondée sur la vérification des réseaux d’eau chaude et la réalisation d’un rincage à l'échelle du bâtiment. Les différentes approches retenues par l'AWWA, la CSA et la RBQ seront présentées. Ensuite les résultats de  campagnes de caractérisation de la qualité de l’eau  dans des grands bâtiments seront présentés pour mettre en évidence les pertes de qualité microbiologique (indicateurs et pathogènes comme Legionella et Pseudomonas aeruginosa) et chimique.

Date de publication

Documents

Documents
Remise en service des systèmes d’eau des bâtiments
Accessible aux membres du CERIU
Accessible à l'achat
Publicité
2022 © CERIU | Plan de site