Aller au contenu principal
2016-07-05
Auteurs
Catherine Turcot, CIMA+
Michèle St-Jacques, École de technologie supérieure

INFRA 2016
21 au 23 novembre - Palais des congrès de Montréal

 

Biographies des conférencières : Catherine Turcot, CIMA+ et Michèle St-Jacques, École de technologie supérieure

Titulaire d'un Bachelor of Fine Arts de l'Université Concordia et d'un baccalauréat en génie de la construction de l'École de technologie supérieure, Mme Catherine Turcot, ing. jr,  a rejoint la division de Gestion des actifs du département d’Infrastructures urbaines de CIMA+ en avril 2015. Elle est actuellement candidate au programme de Maîtrise en Gestion des infrastructures urbaines à l’École de technologie supérieure de Montréal. Ses intérêts professionnels concernent le génie municipal et l’aménagement urbain durable à échelle humaine.

Professeure titulaire au département de génie de la construction à l'École de technologie supérieure, Mme Michèle St-Jacques, ing.,  est spécialisée dans le domaine du génie routier. Elle compte parmi ses champs d’activités les matériaux routiers, la sécurité routière, les routes et les aménagements routiers. Plus spécifiquement, elle s’intéresse aux enrobés colorés, aux enrobés tièdes, aux bitumes, à la signalisation, à la circulation, au transport urbain, aux carrefours urbains, aux boulevards urbains, au bruit routier et au partage de la route entre les différents usagers, toujours dans des optiques de sécurité routière et de développement durable.

Résumé de la conférence

Les cyclistes sont de plus en plus nombreux à utiliser leur vélo à des fins utilitaires dans plusieurs villes du Québec. Au cours des dernières années, plusieurs municipalités ont aménagé des voies cyclables sur leur territoire afin de permettre les déplacements à vélo. Or, ces voies ne forment  pas toujours un réseau cyclable cohérent et continu permettant des déplacements sécurisés d'un point d'origine à un point de destination précis.

Une solution à ce problème fonctionnel des déplacements à vélo pourrait être de considérer un territoire dans son ensemble et d'y aménager un réseau cyclable hiérarchisé, c'est-à-dire un réseau composé de voies cyclables ayant des classes fonctionnelles définies et caractérisées par des paramètres géométriques de conception spécifiques. Comme pour un réseau automobile, ce type de structure routière fonctionnelle permettrait de répartir le flot cyclistes et de créer des liens efficaces et structurants entre les principaux points d'origine et de destination d'un territoire.

De nombreuses villes des Pays-Bas, pays où la part modale du vélo est la plus grande au monde, ont un réseau cyclable hiérarchisé. Cette conférence a pour but de sensibiliser les décideurs des municipalités à l'importance d'aménager des voies cyclables utilitaires faisant partie d'un réseau intégré et connecté, et de présenter des recommandations pour faciliter et encadrer l'aménagement de réseaux cyclables hiérarchisés sur leur territoire.

Documents

Documents
Accessible à tous
Accessible aux membres du CERIU
Accessible à l'achat
Accessible à tous

Acheter cette publication

Prix : 15 CAD
Prix membre : 0 CAD

Ajouter au panier
2019 © CERIU | Plan de site
Site Web conçu par Kiwad