Aller au contenu principal
Guide de conception d’emprises de rues locales

PROJET FINALISÉ

Titre long : Guide de conception d’emprises de rues locales dans un contexte de réduction des surfaces imperméables (Adaptabilité aux changements climatiques). 


1

Chargée de projet

Fabienne Mathieu, Urb., MBA. Urbaniste senior  chez ÉCOgestion-solutions

2

Description

Peut-on rêver de moins d’asphalte sur nos chemins et nos routes ? Jusqu’où est-il raisonnable d’aller dans la réduction des largeurs de chaussée en fonction des caractéristiques des milieux et des contraintes climatiques?

L’augmentation des évènements pluviométriques causés par les changements climatiques et le taux d’imperméabilisation des routes au Québec engendre des impacts majeurs pour les municipalités, à savoir la recrudescence des inondations, des dommages aux infrastructures, une dégradation de la qualité des eaux de surface, etc. Il en résulte une amplification des risques pour la population, des pertes financières croissantes pour les municipalités et des problèmes environnementaux multiples. 

Il est urgent que l’ensemble des professionnels œuvrant à la conception de voirie et des utilisateurs des routes et des chemins s’entendent sur de nouveaux standards adaptés aux contextes des changements climatiques et de réduction des risques d’inondation

Guide réalisé avec l'aide financière du Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques.

Ce guide est issu de l’analyse des résultats des ateliers réalisés avec deux équipes représentant différentes sphères professionnelles en lien avec la conception et l’entretien des rues locales dans un contexte de réduction des surfaces imperméables : l’une pour la région de Montréal, et l’autre pour la région de Québec. Ce guide est destiné aux ingénieurs, urbanistes, aménagistes de même qu’à tous les professionnels et décideurs impliqués dans le processus de construction ou de réfection des voies de circulation. 

Il se veut un outil de référence dans le processus de construction ou de réfection des voies de circulation. Au même titre que les autres guides, qu’ils soient fédéraux, provinciaux ou locaux (plusieurs villes ont leur propre guide), il doit être utilisé comme référence indissociable de son objectif, soit l’adaptabilité aux changements climatiques.
 

3

Objectifs

  • Concevoir sous forme de croquis (plans et coupes transversales) des rues et des chemins qui minimisent les surfaces imperméables et qui répondent aux impératifs de sécurité et d’entretien et cela pour différents types de chaussée (rue locale, collectrice et artères) dans différents contextes (milieu urbain, suburbain ou de villégiature);
  • Assurer la crédibilité des standards proposés grâce à l’implication de professionnels issus de différents domaines (ingénieurs, urbanistes, aménagistes…) et de ressources ayant des connaissances pratiques sur les normes et standards en lien avec l’utilisation des véhicules d’entretien (travaux publics), et des équipements de services d’urgence (incendies);
  • Mettre à profit les expériences de personnes ayant mis en oeuvre des pratiques innovantes en lien avec la réduction des surfaces imperméable au Québec.
  • Faciliter et accélérer la mise en oeuvre de projet innovant en termes de design routier.
  • Rassurer les décideurs (élus, directions…) qui sont réticents lorsque vient le moment de faire des choix non conventionnels au niveau de la construction et la réfection de la voirie.

4

Bénéfices

  • Permettre aux municipalités du Québec de mieux gérer leur voirie tout en réduisant les surfaces imperméables et favoriser la gestion des eaux pluviales. 
  • Minimiser les risques financiers pour les municipalités et surtout les divers problèmes liés aux changements climatiques. 

6

Membres du comité de travail

Carl Binette (Municipalité d’Adstock), Martin Bouchard Valentine, ing. (MELCC), Véronique Côté, ing. (Parallèle 54), Olivier Coulombe (Ville de Neuville), Bernard Couture (Municipalité de SaintDenis-de-Brompton), Danny Dallaire ing. (Ville de Mascouche), Marie Dugué, ing. (Ville de Montréal), Alain Gravel (Baie-Saint-Paul), Julie Gravel (Ville de Brossard), François Méthot Borduas (Ville de Granby), Nathalie Sigouin, ing. (Mont-Laurier), William Verge (AGIRO).

7

Informations supplémentaires

Projet du Conseil permanent Infrastructures souterraines (CP-ISO)
CP-ISO
Des questions sur le projet? Contactez Celia Abbas 514 848-9885, poste 272 ou par courriel à  celia.abbas@ceriu.qc.ca

Ce guide fera l'objet d'une conférence au Congrès INFRA 2021
 

2021 © CERIU | Plan de site