Aller au contenu principal
2019-10-03
Auteurs
Guillaume Gilbert, APUR
Chantal Pilon, Municipalité de Pointe-Calumet

Congrès INFRA 2019

2 au 4 décembre

Biographie des conférenciers

M. Guillaume Gilbert, urbaniste et vice-président chez Apur, agence d’urbanisme créatif, est détenteur d’un baccalauréat en urbanisme de l’Université de Montréal. Il travaille depuis plus de 12 ans dans le domaine de l’urbanisme et du design urbain; son expérience étant partagée entre les sphères publiques et privées. 
Son parcours diversifié l’a amené à travailler dans plusieurs milieux, notamment en secteur rural, de villégiature ainsi qu’en territoire urbain. Il se fait un plaisir d’aborder les enjeux environnementaux, sociaux et économiques de nos municipalités avec un regard nouveau quand vient le temps d’élaborer des solutions de design qui évoluent, notamment afin d’atteindre un juste équilibre du partage de l’espace des infrastructures municipales.
Son approche mise sur l’utilisation de nouvelles technologies et pratiques urbanistiques et de conception évoluées, une analyse réfléchie et sensible, mais surtout sur une collaboration entre les divers acteurs concernés.  
 

Madame Chantal Pilon s’est jointe à la Municipalité de Pointe-Calumet comme trésorière en 1991 pour ensuite prendre la direction générale, poste qu’elle occupe depuis plus de 25 ans.

Résumé de conférence

Les développements récents et l’engouement grandissant pour certains attraits de la municipalité de Pointe-Calumet ont amené une augmentation significative de la circulation automobile au coeur des secteurs résidentiels, créant ainsi certains conflits en les différents 2 modes de déplacement (notamment les déplacements actifs). De plus, l’ancienne structure de la trame planifiée pour des fins de villégiature comprend certaines limites quant à l’espace disponible pour la création d’aménagements adéquats. Dans ce contexte, Pointe-Calumet a entrepris en 2017, avec l’aide d’Apur, la réalisation d’une planification stratégique visant à produire un plan global d’aménagements du domaine public et d’identifier les étapes charnières dans la concrétisation d’une gestion intégrée des circulations douces sur son territoire. Les différents objectifs poursuivis étaient : • Concertation des parties prenantes (travaux publics, urbanisme, corps policier, service incendie, etc.) • Le projet-pilote comme vecteur de changement, d’adaptation et de validation « terrain »; • Adéquation entre aménagement du territoire et patrons de déplacements; • Création d’un parcours identitaire et « signature » dans un le but d’engendrer une revitalisation urbaine et retisser des liens (vers la piste cyclable régionale La Vagabonde, entre autres); • À terme, sécurisation du réseau routier pour les plus vulnérables.

Date de publication

Documents

Documents
Le cas de Pointe-Calumet : une gestion intégrée des circulations douces
Accessible aux membres du CERIU
Accessible à l'achat
Publicité
2022 © CERIU | Plan de site