Aller au contenu principal
2016-07-06
Auteurs
Caroline Arnouk, Technologies OPA
Pascal Lacasse, Ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports

INFRA 2016
21 au 23 novembre - Palais des congrès de Montréal

 

Biographies des conférenciers : Caroline Arnouk, Technologie OPA et Pascal Lacasse, Ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports

Caroline Arnouk est bachelière en génie civil de l’École Polytechnique de Montréal et possède une maitrise en gestion des infrastructures urbaines de l’École de technologie supérieure ainsi qu’un certificat en droit de l’Université de Montréal. Elle débuta sa carrière en 2008 au Service de l’eau de la Ville de Montréal. Dès lors, elle développa une passion pour le travail en gestion des infrastructures urbaines et le développement des stratégies en gestion des actifs ainsi que les méthodes d’optimisation de la performance intégrée organisationnelle et opérationnelle. Forte de son cheminement dans le milieu de l’ingénierie municipale, elle a été à même d’œuvrer sur des programmes triennaux d’immobilisations dans le cadre de renouvellement et du maintien des infrastructures municipales et sur des grands projets 20-25 et des legs du 375e de la Ville de Montréal. Cet éventail de projets auxquels elle a participé lui a permis d’exercer un esprit critique, le souci du détail et de la rigueur tout en gardant en tête les objectifs visés dans un climat de partenariat avec les multiples intervenants impliqués. Mme Arnouk est récipiendaire de plusieurs prix dont Jeune professionnel de l'Association québécoise des transports, de la Jeune chambre de commerce, de la Fondation Montréal. Et récemment, elle fût admise à l'École d'entrepreneurship de Beauce.

Pascal Lacasse  est urbaniste et Chef du Service du soutien à la construction et de l’assurance qualité au Ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports du Québec. Il s’intéresse principalement aux enjeux liés à la mobilité et assure depuis avril dernier le rôle de président du comité technique de Mobilité Montréal. 

Résumé de la conférence

Le volume de travaux simultanés, la quantité d’intervenants et la densité des infrastructures sont des enjeux de mobilité prépondérants affectant directement le succès de tout projet. Dans ce contexte, la coordination des entraves à la circulation représente un défi d’envergure et ce défi est décuplé lorsque ces travaux sont réalisés en milieu fortement urbanisé. 

Les villes font face à un défi de taille quant à la circulation lors de la réalisation de travaux sur la voie publique. Les congestions excessives qui en découlent sont lourdes de conséquences et les mesures prises jusqu’à présent pour y remédier ne sont pas suffisamment structurées.

Technologies OPA s’est donné pour mission d’optimiser la gestion de la mobilité urbaine à l’aide de OPA permettant de répondre aux défis qui touchent la fluidité de la circulation des personnes, des marchandises et de l’information. Fini les heures interminables de rencontres et les manipulations de centaines de données pour coordonner des chantiers! Grâce à des fonctionnalités permettant de réaliser des simulations de chemins de détour, OPA permet d’optimiser la prise de décision en gestion de mobilité ainsi que la détection de conflits pour améliorer la gestion des entraves en temps réel.

Dans le cadre du mandat de Technologies OPA attribué par Infrastructure Canada et du Ministère des Transports, Mobilité durable et Électrification des transports, ce projet est une innovation en gestion des entraves à la circulation appliquée aux secteurs des travaux de Turcot (MTQ), du nouveau Pont Champlain (Infrastructure Canada), du projet Bonaventure (Ville de Montréal) et le pont Mercier. En plus des entités mandataires, les collaborateurs de ce projet sont : Ponts Jacques Cartier Champlain Inc., Cima+, LGroupe S.M. international, Signature sur le Saint-Laurent et KPH-Turcot.

En collaboration avec Mobilité Montréal, le projet consiste à optimiser la prise de décision en coordination des entraves des différents projets des entités publiques et privées dans ce secteur qui est délimité par l’échangeur Saint-Pierre à l’ouest, le pont Jacques-Cartier à l’est, la rue Sherbrooke au Nord et le boulevard Taschereau au sud.

Le projet traitera différentes bases de données dans le but de consolider l’information et de traiter ces données en formes de simulation de détection de différents types de conflits répondant ainsi aux besoins des utilisateurs de la plateforme OPA.

La plateforme OPA est un exemple d’innovation en « gestion des données » et en « planification et réalisation des travaux » contribuant ainsi à optimiser les pratiques courantes en gestion de la mobilité urbaine et, par le fait même, dynamiser les sphères d’activités des différents intervenants. 

Documents

Documents
Accessible à tous
Accessible aux membres du CERIU
Vidéo_INFRA2016_PascalLACASSE_CarolineARNOUK_A1-2
Accessible aux membres du CERIU
Accessible à l'achat
Accessible à tous
2022 © CERIU | Plan de site