Aller au contenu principal
2015-08-04
Auteur
Florian Bernard, Saint Gobain SEVA

INFRA 2015

30 novembre au 2 décembre
Centre des congrès de Québec, Québec
 
Titre anglais : Use of Amorphous Fibres in Water System Rehabilitation
 
Biographie du conférencier : Florian Bernard, Saint Gobain SEVA
 

Monsieur Florian Bernard est responsable technico-commercial fibres & alliages chez Saint-Gobain SEVA / France. À ce titre, il est responsable des ventes, du support technique client et des développements techniques clients visant à optimiser les performances des bétons fibrés de FIBRAFLEX, fibre métallique amorphe destinée au renforcement des bétons et des mortiers. Il est impliqué dans un important projet de développement visant à caractériser les mortiers renforcés de fibres métalliques amorphes utilisés en travaux de réhabilitation des ouvrages souterrains visitables dans le domaine de l’eau et l’assainissement de même que dans une campagne d’essais de l’association « ASQUAPRO » visant à caractériser l’influence des fibres sur le comportement au fluage des bétons projetés fibrés. Monsieur Bernard est membre des groupes d’experts AFNOR pour la normalisation des BFUP (Béton Fibré à Ultra-haute Performance) et des bétons fibrés, de France Sant Tranchée Technologie, deSTT, ASQUAPRO et AFTES.

 
Résumé de la conférence
 

Destinées au renforcement des bétons et mortiers pour diverses applications (mortiers de réparation, mortiers de fixation, dallages et chapes, éléments préfabriqués en béton, etc.), les fibres métalliques amorphes présentent des caractéristiques spécifiques qui les rendent particulièrement intéressantes pour les travaux de réhabilitation des ouvrages souterrains visitables dans le domaine de l’eau et l’assainissement.

La technique sans tranchée ici considérée consiste à mettre en œuvre un « chemisage » structurant en béton adjuvanté de fibres et appliqué par  projection de béton voie mouillée. Les fibres métalliques amorphes ajoutées au béton se substituent alors aux armatures conventionnelles par treillis soudé.

L'étude complète réalisée avec un bureau d'étude spécialisé vise à :

  • caractériser le matériau;
  • valider les conditions de sa mise en œuvre dans le domaine d'emploi visé;
  • acquérir les données nécessaires pour pouvoir modéliser son comportement par calcul et attester ainsi, en amont du chantier, de sa capacité à reprendre les efforts auxquels l’ouvrage réhabilité est soumis.

Documents

Documents
INFRA2015_C2-2_FlorianBERNARD
Accessible aux membres du CERIU
Accessible à l'achat
Accessible à tous
Publicité
2022 © CERIU | Plan de site