Aller au contenu principal
Auteur
Olivier Van Damme , Division Mobilité Sécurité et Gestion de la Route, Centre de recherches routières, Belgique

INFRA 2014
1er au 3 décembre, Palais des Congrès, Montréal
 
 
Biographie du conférencier : Olivier Van Damme Centre de recherches routières, Belgique
 

Monsieur Olivier Van Damme est bio-ingénieur spécialisé en aménagement du territoire. Il a débuté sa carrière comme chargé de missions dans un bureau d’études en mobilité et aménagement d’espaces publics à Bruxelles. Après un passage par une ASBL spécialisée dans l’accessibilité de l’espace public aux personnes à mobilité réduite, Olivier Van Damme est aujourd’hui chercheur à la division MSM (Mobility, Safety, Road Management) du Centre de recherches routières. Il y exerce des activités de recherche, formation, rédaction d’ouvrages de références dans le domaine de la mobilité.

Résumé de la conférence

En 2011, la population mondiale a franchi la barre des 7 milliards d'individus. Et la moitié de ceux-ci vivaient dans les villes, une première dans l'histoire de l'humanité. Selon les Nations Unies, cette tendance va se poursuivre, ainsi en 2030, on atteindrait 5 milliards d'urbains (sur 8,3 milliards d’individus), soit 60 %, voire 80 % pour les villes en développement. L’accroissement des populations urbaines pose bon nombre de questions au vu des modèles aujourd’hui existant qui, la plupart du temps portent atteinte à l’environnement (étalement urbain consommateur d’espace et d’énergie, congestion, pollutions atmosphérique et sonore…)

À l’instar, d'ici 2020, la Région de Bruxelles-Capitale devrait voir sa population croître de 142.000 unités pour atteindre 1 230 600 habitants, soit plus 13 % par rapport à 2010. Consciente des nombreux défis face à cette croissance démographique, notamment en matière de déplacements, la région de Bruxelles-Capitale prône de freiner l’étalement urbain, notamment afin d’éviter d’augmenter le nombre de véhicules/kilomètres effectués quotidiennement pour les déplacements tant professionnels que privés.

L’une des conséquences de cette réduction de l’étalement urbain sera la densification des activités en centre-ville. La concentration induite par cette densification des activités nécessite dès à présent une optimisation de l’usage de l’espace public. Cette optimisation passe inévitablement par une réflexion globale à mener sur les choix à effectuer en matière de répartition et d’affectation de cet espace public en fonction des multiples utilisateurs et usages.

L’objet de la communication est de présenter un rapport d’études mené par le CRR à la demande de l’administration Mobilité de la région de Bruxelles-Capitale sur les mesures et réflexions existantes en Belgique et à l’étranger ayant pour objectif d’optimiser l’usage de l’espace public. L’étude examine une vingtaine de mesures et précise en quoi elles tendent à répondre aux objectifs d’une mobilité et d’un projet de ville durables.

 

 

Documents

Documents
Olivier VAN DAMME
Accessible aux membres du CERIU
Accessible à l'achat
Accessible à tous
2024 © CERIU | Plan de site