Aller au contenu principal
2017-11-02
Auteur
Michèle St-Jacques, École de technologie supérieure

Congrès INFRA 2017

4 au 6 décembre

Biographie

Professeure titulaire au Département de génie de la construction depuis 1998, Michèle St-Jacques est spécialisée dans le domaine du génie routier. Ingénieur et physicienne de formation, elle compte parmi ses champs d’activités les matériaux routiers, la sécurité routière, les routes et les aménagements routiers. Plus spécifiquement, elle s’intéresse aux enrobés colorés, aux enrobés tièdes, aux bitumes, à la signalisation, à la circulation, au transport urbain, aux carrefours urbains, aux boulevards urbains, au bruit routier et au partage de la route entre les différents usagers, toujours dans des optiques de sécurité routière et de développement durable. Avant d'entreprendre une carrière universitaire, elle a œuvré plus de 15 ans dans l’industrie et comme expert-conseil, notamment en infrastructures urbaines. Professeure titulaire au Département de génie de la construction depuis 1998, elle est spécialisée dans le domaine du génie routier. Ingénieur et physicienne de formation, elle compte parmi ses champs d’activités les matériaux routiers, la sécurité routière, les routes et les aménagements routiers. Plus spécifiquement, elle s’intéresse aux enrobés colorés, aux enrobés tièdes, aux bitumes, à la signalisation, à la circulation, au transport urbain, aux carrefours urbains, aux boulevards urbains, au bruit routier et au partage de la route entre les différents usagers, toujours dans des optiques de sécurité routière et de développement durable. Avant d'entreprendre une carrière universitaire, elle a œuvré plus de 15 ans dans l’industrie et comme expert-conseil, notamment en infrastructures urbaines. Elle a dirigé, réalisé ou participé à de nombreuses études de faisabilité, d'opportunité, d'impacts et d'implantation relatives à ces domaines, ainsi qu'à la conception et à la préparation de plans et devis.

Résumé de conférence

Selon le Tome V des Normes des Ouvrages routiers (MTMDET), les objectifs de la signalisation routière sont de :
- rendre plus sûre la circulation routière;
- faciliter cette circulation;
- identifier, ou rappeler, la réglementation édictée par l'autorité investie du pouvoir réglementaire;
- signaler les dangers;
- assurer la sécurité des travailleurs et des usagers de la route;
- donner des indications ou des renseignements utiles aux usagers de la route.

La signalisation doit également :
- être uniforme et homogène;
- attirer l'attention;
- être parfaitement visible et lisible à distance;
- être facile à comprendre;
- être bien adaptée aux dangers et aux particularités à signaler.

Or, de nombreuses observations réalisées sur le réseau routier québécois, au cours des 20 dernières années, ont permis de constater que ces objectifs et conditions ne sont pas toujours rencontrés.

Cette conférence présentera certaines découvertes faites sur le réseau routier québécois. Faut-il en rire ou en pleurer? À vous de juger.

Documents

Documents
Accessible aux membres du CERIU
Accessible à l'achat
Accessible à tous

Acheter cette publication

Prix : 30 CAD
Prix membre : 0 CAD

Ajouter au panier
2019 © CERIU | Plan de site
Site Web conçu par Kiwad