Aller au contenu principal
2018-08-20

Congrès INFRA 2018

19 au 21 novembre

Biographie de la conférencière

Pauline Segui a une formation initiale multidisciplinaire en géologie et matériaux. Elle a fait son doctorat en génie civil dans le domaine de la formulation de liants hydrauliques à base de sous-produits industriels et de matériaux naturels pour la stabilisation des sols à l’Université de Toulouse, France. Elle s’intéresse particulièrement à la valorisation des sous-produits industrielles (résidus sous forme de granulat, de poudre ou de boues) dans le domaine du génie civil. Elle est actuellement stagiaire postdoctorale à l’Université Laval travaillant sur la valorisation du verre cellulaire comme matériau léger, drainant et isolant en génie routier.

Résumé de conférence

La gestion des infrastructures est un enjeu central pour l’économie d’une région. Au Québec, la qualité des sols et la rigueur du climat sont des paramètres qui rendent un peu plus complexe le travail des gestionnaires. L’usage de matériaux légers et isolants est devenue courant depuis 20 ans en génie routier pour gagner en durabilité et économiser des ressources naturelles. En effet, en limitant la pénétration du gel, les matériaux isolants aident à réduire la profondeur de mise en place et le poids des structures. Cela est avantageux pour les centres urbains et leurs contraintes additionnelles (canalisation, pénurie en matériau, limitation charges et temps d’intervention). Récemment, la production et l’usage de granulats de verre cellulaire s’est développé comme matériau isolant, léger et drainant. Ces granulats sont issus du recyclage des résidus de verre dont la fabrication est une nouvelle voie de valorisation au Québec. Cette conférence a pour but de présenter une ébauche des règles de dimensionnement de chaussées isolées adaptées au contexte Québécois avec ce nouveau matériau. Les premiers résultats montrent qu’il s’agit d’un matériau isolant, léger, drainant, facile à mettre en place et à excaver, et prometteur pour aider à la mise en place d’infrastructures sur des sols sensibles au gel ou compressibles. Ces principes reposent sur des résultats issus de modélisation basées sur le suivi de planche d’essai en conditions normales d’utilisation et d’essais expérimentaux, incluant un simulateur de charges lourdes roulantes et climatiques couplé à une structure de chaussée construite en laboratoire (pleine grandeur). Ces travaux se déroulent à l’Université Laval, grâce à un programme de recherche et développement coopératif du CRSNG sur l’optimisation de la technologie du verre cellulaire à des fins de protection des infrastructures de transport en régions froides, en partenariat avec des partenaires publics et privés.

Documents

Documents
Utilisation des granulats de verre cellulaire: Principe
Accessible aux membres du CERIU
Accessible à l'achat

Acheter cette publication

Prix : 30 CAD
Prix membre : 0 CAD

Ajouter au panier
Publicité
2019 © CERIU | Plan de site
Site Web conçu par Kiwad