Aller au contenu principal
2018-08-21
Auteur
Guillaume Coutey, Ville de Malaunay

Congrès INFRA 2018

19 au 21 novembre

Biographie du conférencier

Après une jeunesse dans la vallée du Cailly, près de Rouen, un DESS gestion du développement local en poche et une première expérience à la Ville de ROUEN, Guillaume COUTEY rejoint en 2002 à l'âge de 24 ans, en qualité de Directeur de Cabinet, le Maire de CANTELEU, Christophe Bouillon. Elu sur la liste conduite par le Maire Joël CLEMENT à MALAUNAY lors du scrutin de 2001, Guillaume COUTEY met à profit ses compétences sur les questions sociales en prenant la délégation de l'action sociale et la Vice-Présidence du Centre Communal d'Action Sociale. Suite au décès de Joël Clément en 2009, le nouveau Maire lui propose de devenir son premier adjoint aux finances et à l'action sociale avant de lui céder le fauteuil de Maire en 2012. Lors des élections de 2014, Guillaume COUTEY est élu Maire puis Conseiller départemental de Seine maritime en 2015. Dès 2009, il soutient activement les premiers efforts déployés par la ville pour réduire son empreinte environnementale. Néanmoins c'est à partir de 2012 que la commune, sous son impulsion, en s'appuyant sur le Label européen Cit'ergie, se dote d'une stratégie, de compétences internes et déploie un panel large d'initiatives et d'actions de transition énergétique et écologique aujourd'hui reconnues au niveau national. Cette reconnaissance amène le Président de la Métropole Rouen Normandie (500 000 habitants) à lui confier le rôle d'ambassadeur auprès des communes lors de la COP 21 locale qu'il initie en 2017 en partenariat avec WWF France.

Résumé de conférence

Le coût de l'inaction, les bénéfices de l'action - approche socioéconomique de la transition énergétique territoriale : Nombreux sont encore les territoires à ne voir la transition énergétique et écologique que sous l’angle de la contrainte, en temps et en argent à y consacrer, ou à considérer que cela serait seulement l’affaire des intercommunalités ou des experts. Malaunay, commune de 6000 habitants au nord de Rouen, en France porte un projet de transition du territoire au pluriel et cherche à transformer les contraintes en opportunités, les charges en bénéfices multiples, les dépenses en économies, le supplément de travail (ou d’âme) en principe d’action et en marque territoriale et fait la démonstration que ce qui coûte cher en la matière comme tant d’autres, c’est de ne rien faire ! Et ce coût de l’inaction peut être quantifié précisément. Le néologisme « Népenses » entendu comme « ces dépenses futures que l’on s’évite », comme un clin d’œil aux « Négawatts » d’Amory LOVINS, est né ! Une nouvelle comptabilité, celle du long terme, apparait alors…

Documents

Documents
Le coût de l'inaction, les bénéfices de l'action - approche socio-économique de la transition énergitique territoriale
Accessible aux membres du CERIU
Accessible à l'achat
2019 © CERIU | Plan de site
Site Web conçu par Kiwad