Aller au contenu principal
2017-04-27
Auteur
Alain Desjardins, Ville de Plessisville

Congrès INFRA 2017

4 au 6 décembre

Biographie du conférencier

Alain Desjardins est diplômé de l’Université de Montréal et a travaillé durant 29 ans chez Bell Canada où il a occupé divers postes-cadres au niveau des opérations et des finances. Il a d’ailleurs occupé le poste de chef divisionnaire adjoint à la gestion du capital pour la division Grande entreprise. En 2009, il a reçu le prix Bravo, la plus haute distinction qu’un employé puisse recevoir. En 2010, il quitte Bell pour devenir directeur de la Direction du développement durable de la Ville de Châteauguay. À ce titre, les départements du génie, des travaux publics, de l’urbanisme, de l’hygiène du milieu et du développement économique relèvent de lui. Il devient en 2013 directeur général de la Ville de Plessisville. 

Alain Desjardins s’investit depuis plus de 24 ans dans le monde municipal et de l’environnement.

En effet, il a occupé les postes suivants :

  • Maire de la municipalité de Mercier de 1993 à 2001
  • Vice-préfet de la MRC de Roussillon de 1998 à 2000
  • Président de la gestion des déchets de la MRC de Roussillon durant 5 ans où il a mis en place le plan de la gestion des déchets pour l’ensemble de la MRC, soit plus de 145 000 habitants et ce plan a reçu une nomination pour un prix Phénix dans la catégorie Municipalités et organismes municipaux en 1999
  • Président fondateur du Centre local de développement de Roussillon de 1998 à 2002
  • Président du Conseil intermunicipal de transport du Haut-Saint-Laurent de 1995 à 2001
  • Président de l’Office d’habitation de Mercier de 1993 à 2001
  • Administrateur sur le CA de l’Association québécoise de la maitrise de l’énergie depuis 2013, et depuis juillet 2015, il occupe le poste de président du CA.
     

Résumé de conférence

La Ville de Plessisville, une des municipalités les plus dynamiques sur le plan de la protection de l’environnement et une des deux premières villes du Québec à compléter les cinq étapes du programme PPC de la FCM, fait encore une fois figure de leader par sa participation au projet PLGA de la FCM.

Elle s’est dotée en 2015 d’un logiciel permettant de suivre ses divers réseaux (eau potable, eaux usées, éclairage, routes, cadastre) et, au début de 2016, a fait l’acquisition d’une base de données pour consigner les informations sur ses actifs et suivre les mesures prises pour leur maintien.

Lors de la phase 1 du PLGA, Plessisville mettra au point une stratégie, une politique et un cadre de gouvernance qui renforceront l’engagement et les objectifs de l’organisation relativement à la gestion des actifs de même que son rapport aux objectifs liés au développement durable, aux activités et à la prestation de services.

Le projet de phase 2 permettra à la Ville d’introduire la rigueur et la transparence en documentant les raisons soutenant les investissements, en réduisant les chevauchements de programmes, le gaspillage et les coûts globaux liés à la propriété d’actifs, et en offrant un mécanisme en vue du retrait et de la mise hors service de vieux actifs grâce à l’utilisation d’une approche fondée sur le cycle de vie.

Nous travaillons de concert avec plusieurs villes sur ce projet de la FCM ( Dieppe et Saint-Quentin ( NB) Bromont et Joliette au Québec). Nous serons heureux de partager notre expérience et partage d'information du travail d'équipe que nous avons avec les autres villes et même de faire une démonstration de notre base de données.

Documents

Documents
Gestion des actifs à la ville de Plessisville
Accessible aux membres du CERIU
Accessible à l'achat
Accessible à tous
Publicité
2022 © CERIU | Plan de site