Aller au contenu principal
2015-09-16
Auteurs
Stéphane Joseph, Accuro
Jean-Luc Gagnon, Ville de Roberval

INFRA 2015

30 novembre au 2 décembre
Centre des congrès de Québec, Québec
 
Titre anglais : Water Main Rehabilitation in the Town of Roberval
 
Biographies des conférenciers : Stéphane Joseph, Accuro et Jean-Luc Gagnon, Ville de Roberval
 

Monsieur Stéphane Joseph possède plus de 22 années d’expérience dans l’évaluation, la gestion et la réhabilitation des infrastructures et conduites souterraines. Directeur des ventes, Infrastructure chez National Vacuum, Stéphane a travaillé dans quelques centaines de projets de diagnostic et de réhabilitation au Canada et à travers le monde. Ses fonctions au sein de l’entreprise sont maintenant de développer et de promouvoir la réhabilitation sans tranchée auprès d’entreprises privées et à la clientèle municipale et industrielle. Président et co-fondateur de la technologie de réhabilitation Acuro, Stéphane est diplômé en exportation de la Banque de Développement du Canada et en Éducation de l’Environnement de Goddard College au Vermont.  Stéphane a également été membre de l’équipe du Canada en volleyball pendant plus de 10 ans.

Monsieur Jean-Luc Gagnon est titulaire d'un B.S.C.A., génie civil coopératif de l'Université de Sherbrooke. Il a été chargé de projet pour Gauthier & Guillemette, consultants et travaille depuis 1992 à la ville de Roberval comme ingénieur municipal. M. Gagnon s'est mérité le prix AQTR de sécurité routière pour la rue Roland à Roberval, le Prix Génie Méritas de l’AIMQ pour l’enfouissement des fils aériens et a été sélectionné pour un second prix Génie Méritas de l’AIMQ pour le projet de la bordure Lacustre. En plus d'être membre de plusieurs associations et de l'Ordre des ingénieurs du Québec, Monsieur Gagnon s'implique dans l'organisation des séminaires annuels de l'AIMQ.

 

Résumé de la conférence

Première partie : Réhabilitation par projection aqueduc – expérience de la Ville de Roberval

La Ville de Roberval a procédé, en 2010, à la réhabilitation des conduites de fonte grise par projection structurale dans les rues Lavallée et Cossette. Nous voulions réhabiliter ces conduites parce qu’elles étaient vieilles et fragiles et que la qualité de l’eau s’en trouvait souvent affectée. Pour le faire le plus rapidement possible avec de modestes moyens, le service d’Ingénierie a choisi ce type de réhabilitation qui ne nécessitait pas de réseau temporaire. De fait, c’est une des réhabilitations la plus facile à réaliser.

Nous sommes satisfaits du rapport qualité-prix de cette méthode et nous pensons que c’est une bonne façon de régler le problème de présence de rouille dans l’eau potable. De plus, la réhabilitation par projection de résine a des propriétés structurales qui permettent de réduire les bris de conduite. Cette méthode est donc bien adaptée aux rues dont la surface de roulement est encore en bon état.

Deuxième partie : Réhabilitation sans tranchée de 687 mètres de conduites d'eau potable de 150 mm de diamètre par la méthode de projection de résine de polymère à l'automne 2010. 

Un puits d’accès est requis à chaque extrémité de la conduite. Suite au nettoyage et à l’assèchement de la paroi, le pistolet de projection est tiré de l’intérieur jusqu’à l’extrémité de la conduite. C’est en retirant le pistolet que la résine est projetée sur la paroi de la conduite. Selon le diamètre, l’épaisseur de résine voulue est appliquée afin d'atteindre le niveau de protection souhaité par des couches successives de résine de 1 mm chacune. Pour la Ville de Roberval, 4 couches de 1 mm chacune ont été projetées dans les conduites afin d’obtenir un renforcement structural. Plus grand est le diamètre, plus épais sera le revêtement afin de contenir la pression interne et les charges externes. 

Une particularité du projet à Roberval est qu'il fut effectué sans l'apport d'un réseau temporaire. L'avis d'ébullition était présent, et l'interruption du service aux usagers était entre 8h et 18h pendant les travaux d'une durée d'une, ou deux journées consécutives. Plusieurs bris étaient survenus sur les conduites avant 2010. Depuis la réhabilitation en 2010, les bris ont totalement cessé. La résine polymérique Acuro IC-202 est certifiée NSF/ANSI-61 et BNQ, et rencontre les propriétés structurales de la norme ASTM F1216. La méthode par projection Acuro est utilisée au Québec et en Ontario depuis 2008.

La présentation, avec support PowerPoint, indiquera la préparation normale d’un chantier, les équipements utilisés, la projection de la résine, la remise en service de la conduite et les résultats obtenus.

Documents

Documents
INFRA2015_B2-3_StephaneJOSEPH_Jean-LucGAGNON
Accessible aux membres du CERIU
Accessible à l'achat

Acheter cette publication

Prix : 40 CAD
Prix membre : 0 CAD

Ajouter au panier
2019 © CERIU | Plan de site
Site Web conçu par Kiwad