Aller au contenu principal
2014-08-12
Auteurs
Guillaume Coursol Tellier, École de technologie supérieure
Annie Poulin, École de technologie supérieure
Christine Ouimet, Aqua Data

INFRA 2014
1er au 3 décembre, Palais des Congrès, Montréal

Accès à la présentation PowerPoint

Biographies des conférenciers : Guillaume Coursol Tellier et Annie Poulin, École de technologie supérieure et Christine Ouimet, Aqua Data

Monsieur Guillaume Coursol Tellier détient un baccalauréat en génie de la construction de l’École de technologie supérieure (2013). Il est présentement un étudiant de 2e cycle au département de génie de la construction de l’École de technologie supérieure (ÉTS) se spécialisant dans le domaine de l’hydraulique de l’eau potable sous la supervision d’Annie Poulin et de Christine Ouimet. De plus, il est embauché, depuis 2012, par l’ÉTS en tant que chargé de travaux pratiques du cours de mécanique des fluides et thermodynamique afin d’enseigner les différentes méthodes de résolutions de problèmes.

Madame Annie Poulin détient un baccalauréat en génie géologique de l’Université Laval (2002), et un doctorat en sciences de l’eau de l’INRS-Eau Terre et Environnement (2008). Elle a par la suite effectué un stage postdoctoral à l’École de technologie supérieure (ÉTS) dans le cadre d’un projet portant sur l’évaluation de l’impact des changements climatiques sur les ressources en eau pour la production hydroélectrique au Canada. Depuis 2011, elle est professeure au département de génie de la construction de l’ÉTS. Elle se spécialise en hydraulique et hydrologie, et ses principaux intérêts de recherche portent sur le développement d’outils de modélisation pour la gestion et l’opération des réseaux d’eau potable, sur le développement d’outils pour la modélisation hydrologique en milieu naturel, ainsi que sur l’impact des changements climatiques sur les ressources en eau.

Mme Christine Ouimet est diplômée d’un baccalauréat en génie civil de l’Université Laval. À l’emploi d’Aqua Data depuis 1997, elle se spécialise dans la modélisation hydraulique des réseaux d’aqueduc municipaux. Ses 17 années d'expérience exclusivement dans ce domaine ont été mises à contribution pour l’élaboration et l’exploitation de nombreux modèles hydrauliques de municipalités du Québec, de l’Ontario, du Nouveau-Brunswick et des États-Unis. D’abord chargée de projets chez Aqua Data, Mme Ouimet a par la suite occupé pendant de nombreuses années le poste de Directrice – Ingénierie Aqueduc. Depuis 2013, elle agit à titre de Directrice – Projets spéciaux. Membre du comité R&D d’Aqua Data, elle collabore activement à l’identification des besoins de la clientèle et au développement de nouvelles fonctionnalités du logiciel aquaGEOTM. Elle est responsable technique de l’adaptation du module Intégrateur qui permet l’élaboration de plans d’intervention intégrés des infrastructures en fonction du Guide 2013 du MAMOT. Elle est également responsable de l’analyse qualité des modules aqueduc liés au balancement hydraulique et aux modules Gestion de conduites et Intégrateur.   

Résumé de la conférence

Le Québec est la province canadienne ayant la consommation d’eau la plus élevée ce qui est en partie dû au pourcentage élevé de pertes en réseau de distribution d’eau potable. La Stratégie québécoise d’économie d’eau potable vise à réduire le taux de fuite des municipalités à moins de 20 % et atteindre un niveau de fuites maximal de 15 mètres cubes par jour par kilomètre de conduites. La sectorisation, encore peu utilisée au Québec, est une pratique qui permet d’optimiser la détection des fuites par l’auscultation des secteurs les plus problématiques au sein d’un réseau.

À ce jour, quelques études européennes se sont concentrées sur le développement d’approches visant à informatiser la sectorisation tout en respectant un ensemble de critères préalablement définis. Toutefois, les caractéristiques des réseaux de distribution d’eau potable nord-américains rendent difficile l’application directe de ces méthodes.

Les présents travaux, réalisés en collaboration avec l’entreprise Aqua Data, définissent les frontières des secteurs permanents des réseaux de distribution d’eau potable (délimitation des secteurs, identification du nombre et de la localisation des vannes à fermer et des débitmètres à installer) à partir d’une adaptation d’une approche développée récemment. Les frontières des secteurs considèrent les vannes existantes et opérables. Les réseaux sont schématisés en tenant compte des zones d’influence de chaque source d’alimentation et de la présence des grands consommateurs. Les réseaux de distribution d’eau potable des municipalités de ville Mont-Royal et d’Aylmer sont à l’étude. Ceux-ci possèdent des caractéristiques topologiques (maillage et ramification) et topographiques (présence de paliers hydrauliques) différentes. Les résultats obtenus pour ces réseaux montrent la pertinence et l’applicabilité des présents travaux. L’application à des réseaux supplémentaires permettrait d’adapter et de valider davantage l’approche développée dans le cadre des présents travaux.

Documents

2022 © CERIU | Plan de site